Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Santé

Biberons en polycarbonate : chronique d'une mort annoncée

bébé biberon bpa bisphenol a
Fotolia
Anne-Corinne Zimmer
Anne-Corinne Zimmer
le 10 juin 2009
La dernière étude qui montre la présence de Bisphénol A (BPA) dans les organismes humains est venue des Etats-Unis le 21 mai 2009. Il s’agissait cette fois de vérifier si les taux de BPA dans les urines augmentaient par la seule consommation de boissons froides contenues dans des bouteilles en polycarbonate (PC).

Partenaire

Démarrée en avril 2008 par une jeune doctorante de la Harvard School of Public Health, (Boston), cette étude a mis en évidence que les taux de BPA augmentaient de 69% rien que par cette source d’exposition.

Les 77 participants à l’étude ont commencé par une semaine de "washout" (de lavage) consistant à ne boire que dans des récipients en inox.

Des échantillons d’urine ont été prélevés à ce moment. Puis au cours de la semaine suivante, ils ne devaient boire que les boissons froides contenus dans des bouteilles en polycarbonate. A l’issue de cette période, les taux de BPA dans les urines ont grimpé de deux tiers (69%) par rapport à la semaine précédente.

Conclusion : cette hausse des concentrations de BPA est directement attribuable à la seule consommation via des contenants en polycarbonate.

Voir au sujet des effets du BPA à faibles doses, les études rapportées dans Polluants chimiques, enfants en danger, Anne-Corine Zimmer. Editions de l'Atelier. (ed.2007 et 2008)

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire