Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Education positive

Consentement et rapport au corps : pourquoi parler d'éducation sexuelle aux enfants ?

Prendre conscience de son corps et de son sexe enfant pour apprendre à se connaître et se protéger des personnes malveillantes.
Dainis Graveris / Unsplash
Julia Pietri
Par Julia Pietri
le 06 mars 2021

D'après le ministère de l'Intérieur, 57% des victimes de viol sont des mineur.es. Cela est souvent dû au fait que les enfants n'ont pas conscience de leur corps et notamment de leur sexe. Voilà l'importance de leur donner les moyens de dire non, de discerner si ce qu'ils vivent est normal ou non, mais aussi de se connaître, tout cela travers l'éducation sexuelle.


Partenaire

Pourquoi parler tôt d'éducation sexuelle aux enfants ?

Ne pas confondre : Parler d'éducation sexuelle, ce n’est pas parler de plaisir sexuel

Parler d’éducation sexuelle, c’est parler d’éducation et de sexe

L’éducation sexuelle est essentielle pour les enfants car elle permet d’introduire la notion de consentement. Pour rappel, le consentement c’est l’action de donner son accord : un concept qu’il faut toutes et tous intégrer dès le plus jeune âge. Malheureusement, comme nous l'avons vu avec la déferlante vague #MeTooInceste, ou encore les milliers de témoignages de pédocriminalité, les enfants sont les premières victimes d’agressions sexuelles et de viol.

Pour rappel : 74% des viols sont commis par des proches, 25% des viols sont commis par un membre de la famille, 57% des victimes sont des mineurs.* C’est pourquoi l’éducation sexuelle est une question d’utilité publique. C’est un outil de prévention incontournable. Les enfants doivent avoir conscience de ce qu'ils ont entre les jambes. Sinon, comment peuvent-ils avoir conscience du consentement et se protéger ? Si rien n'existe, il n'y a rien à protéger…

*Source : rapport du ministère de l’intérieur 2020. intitulé "Insécurité et délinquance en 2020".

Changeons les imaginaires

C’est pourquoi j’ai décidé de lancer une nouvelle maison d’édition - jeunesse - féministe afin de bouger les codes sexistes des livres pour enfants. En assumant pleinement la nécessité d’aborder la notion de consentement et d’éducation sexuelle à partir de 4 ans dans le livre intitulé : Le Petit Guide de la Foufoune Sexuelle, en référence à l'incontournable Zizi Sexuel de Zep et Hélène Bruller.

La société se métamorphose avec un féminisme qui se généralise, et les parents ont besoin de nouveaux outils pédagogiques pour parler de sexualité à leurs enfants. L'éducation sexuelle pour le jeune public consiste à expliquer que le corps nous appartient et qu'il faut y faire bien attention. C'est la base ! Ça veut dire être d'accord. Vouloir. C’est important de dialoguer avec des questions ouvertes : c’est quoi être d’accord ? En droit français, le consentement en lui-même n'est pas défini, c'est pourquoi il est important de le traiter pour qu’il ne brille pas par son absence. Il faut pouvoir leur expliquer que cette partie du corps fait partie de leur intimité en donnant des exemples du quotidien comme le bain, les toilettes. Il est important de créer des limites à son enfant, afin que l’enfant puisse dire “Non”. On en revient à la question : pourquoi parler d’éducation sexuelle aux enfants, car, pour que l’enfant puisse dire “non” il faut lui apprendre à dire non. C’est une manière de se protéger, mais aussi d’écouter et savoir, à l’inverse, comment recevoir le “non”.

>>A lire sur FemininBio Enfant et rapport au corps : exercice pour se connaître

C’est pourquoi il est urgent d’écrire des livres où le féminin, et le consentement auraient toute leur place. Le Petit Guide de la Foufoune Sexuelle est un livre qui va explorer la découverte du corps chez l'enfant, pour l'amener à une "conscience de son corps" et donc lui faire prendre "conscience" du consentement. Certes, c'est un sujet délicat, mais tellement essentiel. On va introduire la notion de consentement en parlant de corps, de pipi, de caca, ou encore des bobos, du bain, des toilettes, de l'intimité, de la nudité, de la découverte de l’anatomie, de l’image de soi, de nos émotions, des câlins, de l'amour, des bébés, des grossesses, de la naissance, mais aussi de la sororité, des frères et des sœurs, à l’importance du respect mutuel ou encore des interdits. Le livre se termine sur les âges de la vie... Grandir c'est quoi ? La puberté c'est quoi ? Et dévoile un peu le monde grandes et des grands. Vous pouvez soutenir dès à présent ce projet sur la plateforme de crowdfunding Ulule.

L'autrice :

Julia Pietri est artiste, autrice féministe militante et fondatrice du compte Instagram à succès @gangduclito. Elle est à l’origine de deux campagnes militantes : Merci Simone en 2018 et It's not a Bretzel en 2019. Elle se considère comme une féministe Pop’, un mélange de populaire et de pop culture pour démocratiser les valeurs du féminisme au plus grand nombre.

Autrice, du manifeste politique sur la puissance des femmes, intitulé : Le Petit Guide de la Masturbation Féminine, aujourd’hui best-seller, elle lance sa maison d’édition (éditions Better Call Julia) féministe jeunesse avec deux ouvrages : Le petit guide de la foufoune sexuelle et La Grande princesse, 2021. Pour soutenir le projet de Julia sur la nouvelle édition jeunesse féministe, rendez-vous sur sa campagne Ulule !

(©éditions Better Call Julia)

Le livre :

Le Petit guide de la foufoune sexuelle, de Julia Pietri, aux éditions Better Call Julia, 2021.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire