Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Réflexion

Créer l'argent au lieu de le gagner : un nouveau code libérateur, par la coach Eaden R.

Christine Roy/Unsplash
Attirer l'argent Attirer l'abondance
Audrey Etner
Interview et rédaction par Audrey Etner
le 22 juin 2021

Pourquoi ne parle-t-on presque jamais d’argent dans les magazines féminins ? Serait-il un domaine réservé aux hommes ? Pour déjouer cette croyance limitante, nous avons posé la question à la coach Eaden R. Selon elle, nous avons le pouvoir de tout créer dans notre vie, notamment de l’argent.


Partenaire

Magazine #34 FemininBio
(©DR)

Cet article a été publié dans le magazine #34 mai-juin 2021
>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

Son site internet est obsolète, elle n’a aucune stratégie de communication, et pourtant elle crée depuis quelques années beaucoup d’argent grâce à son activité de coaching.
Son secret ? Insuffler un changement radical dans notre système de pensée. Eaden R., la fée des temps modernes, telle qu’on la surnomme, a lancé une méthode aussi simple qu’évolutionnaire basée sur nos croyances. Son nom : PDM, les initiales de “ pensées de merde ”.
Son mode opératoire : déchirer ses pensées encombrantes écrites sur des petits papiers et s’en créer de nouvelles appelées “ pensées merveilleuses ”.

À l’heure où une partie de l’humanité pense que les algorithmes pourraient “ augmenter ” nos capacités, Eaden R. a décidé de partager la façon dont elle a repris le pouvoir sur sa propre vie, car “ il est temps de nettoyer son esprit pour ne pas se le faire nettoyer par l’Intelligence artificielle ”.
Après avoir elle-même connu l’insécurité financière et expérimenté ce changement de paradigme, elle lance son émission consacrée à l’argent, Million Baby. Son objectif ? Nous libérer de nos traumatismes liés à l’argent et nous apprendre à en créer en reconnaissant la valeur de ce que nous proposons au monde.

FemininBio : Pourquoi le sujet de l’argent au féminin est-il si important pour vous ?

Eaden R. dans son émission
Eaden R. dans son émission "Million Baby" consacrée à l'argent.

Eaden R : Rappelons que les femmes peuvent ouvrir un compte bancaire seulement depuis 1965, un droit qui nous a été accordé par des hommes !

Je suis une femme et je voulais gagner de l’argent sans tomber dans un biais masculin. Les hommes ont les codes de la conquête (faire) alors que les femmes ont ceux de l’intuition (être). Nous avons dès lors une prédisposition à être dans l’abondance financière tant nous sommes connectées à nos intuitions.
Cependant, beaucoup de femmes ne s’autorisent pas à gagner de l’argent pour ne pas vivre la charge supplémentaire liée à ces codes.

Dès lors j’ai décrypté nos croyances les plus répandues sur l’argent, des plus populaires aux plus personnelles, et décidé de créer l’inverse grâce à une question-clé : quelle pensée puis-je nourrir pour ressentir que j’ai du pouvoir sur l’argent, et en créer autant que je souhaite ?
Si créer de l’argent devenait aussi naturel que s’occuper de son enfant, par exemple, les femmes ne se limiteraient plus financièrement.

Nous sommes habitués à “ gagner de l’argent ”. Pouvez-vous nous expliquer ce que vous entendez par “ créer de l’argent ” ?

Tout vient en fait de notre système de pensée. Nous prenons des décisions qui correspondent à nos programmations sur l’argent, et ce sont ces comportements qui nous amènent aux niveaux financiers où nous nous situons habituellement.
Ma vocation est de faire comprendre aux gens que la pensée qui dit “ je n’ai pas de pouvoir sur l’argent ” est obsolète. Prenons l’exemple d’un travail rémunéré à hauteur de 1 000 €. Qu’est-ce qui différencie une personne qui va l’accepter et une autre qui va le refuser car il n’est pas à la hauteur de ses attentes financières ? Dire non à ce travail nous permettra de dire oui à un autre mieux payé et de créer ainsi le tarif qui nous correspond.

Il est intéressant de voir ce que se racontent les gens qui ont beaucoup d’argent, et de décider un jour de se regarder autrement en déclarant : “ Moi aussi, j’ai le droit d’avoir de l’argent dans la vie ”. Dès lors, nos décisions changent, influencées par ce nouvel état intérieur.

L’argent est créé par nos croyances, et non par notre travail. Voilà le vrai changement de paradigme ! Tant que nous ne validons pas que cela vient de nous et que nous sommes en capacité de créer autant d’argent que l’on veut, nous restons dans l’insécurité financière, la peur de manquer.

>> A lire aussi : Ce que notre rapport à l'argent dit de nous

Pourquoi tout le monde a une histoire voire un problème avec l’argent ?

Voici une très ancienne croyance héritée de l’époque féodale, où l’argent était un droit de naissance accordé aux seigneurs. Dans l’inconscient collectif, il n’a donc pas été fait pour tous. Grâce à cette prise de conscience que nous sommes créateurs, j’aimerais dissoudre cette notion de “ riche ” et de “ pauvre ” qui ne fait qu’entretenir ce système moyenâgeux !

Ensuite, nous n’avons bien souvent aucun problème lié à l’argent. Nous avons un problème avec le manque d’argent, ce qui est très différent. Dans notre cerveau, nous avons associé l’argent au manque, ce qui crée notre insécurité, et la perte de notre pouvoir sur notre vie. En cassant la croyance qu’on a un problème avec le manque d’argent et pas avec l’argent, on change l’histoire.

La séparation entre paysans et seigneurs a associé l’argent à notre être et non à notre avoir. Mais l’argent n’est pas ce qu’on est, c’est ce que l’on a ! Posez-vous les questions suivantes : qu’est-ce que cela dit de moi si j’ai de l’argent ? Est-ce que je vais perdre mes valeurs ? Me sentir supérieur aux autres ? Et si je n’en ai pas ? Suis-je un cas social ? Je ne vaux plus rien ? Qu’est-ce que je pense des gens qui ont de l’argent ? De ceux qui n’en ont pas ? Tant que l’argent influence notre identité, il a le pouvoir sur nous. L’idée est de le ramener à ce qu’il est : une pièce, un billet de banque. L’argent n’est pas une personne, il est de la matière, ou une “énergie” selon les préférences de chacun.

Passons en revue quelques idées reçues bien ancrées sur l’argent.

“ J’aime dépenser de l’argent. ” Nous avons associé le plaisir à la dépense et non à la création de l’argent, car la société nous conditionne à le voir comme une récompense. Il suffit donc de modifier l’endroit du plaisir en l’associant à la création et donc à la sensation du non-effort.
“ Je gagne ce dont j’ai besoin. ” Nous travaillons à nos besoins et non à notre valeur, là est la grande erreur. Beaucoup de culpabilité est associée au fait de détenir de l’argent à des niveaux de plaisir. L’idée est de changer ces codes pour créer de l’argent à la valeur de l'impact qu'a sur la vie des autres ce que nous proposons. Nous avons tant appris à vivre au niveau de nos besoins que nous manquons même d’imagination sur ce que nous pouvons faire d’une somme supplémentaire. Mais si les gens de cœur, ceux qui ont une morale, ne s’autorisent pas à gagner de l’argent pour le mettre au service de projets pour la Vie, qui s’en charge ?

“ Je ne fais pas ça pour l’argent. ” Il s’agit d’un besoin de se justifier, comme si l’argent était quelque chose de mal. Pour beaucoup, le cœur et l’argent ne peuvent s’associer. Changer ce qu’on se raconte sur l’argent permet de comprendre que lorsqu’on crée de l’argent, on crée de la valeur dans la vie de quelqu’un d’autre.

Pour aller plus loin :

Retrouvez Eaden R. et ses programmes sur son compte Instagram @eadenr.coaching.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire