Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Interview

"Les mentalités changent", Maxime crée l'Andro-switch, une contraception masculine naturelle et accessible

Androswitch : contraceptif naturel pour homme
L'andro-switch, une méthode de contraception naturelle pour homme basée sur la température du corps.
DR
L'actualité qui fait du bien Nouvelles fraîches
Adèle Gireau
Par Adèle Gireau
le 08 avril 2021

En mai 2019, au lancement de sa marque, il vendait un anneau. Presque deux ans plus tard, Maxime, créateur d'Andro-switch, vend plus de cinq cent anneaux à des hommes préoccupés par leur contraception. Le principe d'Andro-switch ? Un anneau en silicone permettant la remontée mécanique des testicules, et ainsi, une contraception 100% thermique et naturelle. Rencontre avec un homme du futur.


Partenaire

"Soulager les femmes d’un stress qu’elles n’ont pas à assumer seules". Dans notre magazine #30 de septembre-octobre 2020, le diététicien nutritionniste Charles-Antoine Winter appelait à une responsabilisation des hommes quant à la charge mentale des femmes sur leur contraception. Et c'est discrètement mais sûrement, que Maxime, créateur de l'Andro-switch, est venu révolutionner le monde du contraceptif masculin, sensibilisant autour de lui ses proches, mais également le corps médical qu'il forme aujourd'hui à ce qu'il appelle "la thermique". Il nous fait découvrir, dans cette interview, l'importance de s'informer sur les différentes méthodes bel et bien existantes mais trop peu visibles.

FemininBio : Tout d'abord, qu'est-ce que l'Andro-switch ?

Maxime : L'Andro-switch est un suspensoir - comme le slip ou le jockstrap, qui n'est autre qu'un protocole médical basé sur l'utilisation de la chaleur de son propre corps. C'est de la contraception thermique. Les outils de remontée testiculaire ont pour fonction de maintenir les testicules dans un endroit du corps (en l'occurence, la poche pubienne) où la température basale est maximale. Sans un suspensoir, les testicules éloignés du corps connaissent une baisse de température et de cette façon, la production de spermatogénèse se met en route. Le procédé de la contraception thermique est vieux comme le monde.

On se base donc sur la température du corps, un peu comme la symptothermie chez la femme

Tout à fait, sauf que la symptothermie consiste à déterminer la période du mois où il y a fertilité, et l'autre période où il n'y en a pas. La contraception thermique elle, a pour but d'arrêter la production, de mettre la personne en état d'infertilité temporaire. Ces méthodes complémentaires sont basées sur la connaissance du corps, la réappropriation individuelle.

Comment vous est venue l'idée de créer l'Andro-switch ?

Je me suis intéressé aux pratiques contraceptives en 2016 car nous cherchions des méthodes naturelles avec ma partenaire. En tombant par hasard sur le site de l'Association pour la Recherche et le Développement de la contraception masculine (ARDECOM), je suis tombé dénue, et j'ai réalisé combien les contraceptifs masculins étaient peu connus. Cela a complètement remis en question ma perception du consentement libre et éclairé d'une contraception, et sur la capacité de faire un choix sans avoir l'éventail réel de toutes ces méthodes.

>> A lire aussi Pourquoi la sexualité est une charge mentale pour les femmes ?

J'ai donc décidé de partir sur la thermique, tout en réalisant que je n'avais absolument pas les outils pour. Et les tutos... Il y en a peu. Le concept était pourtant simple : un slip, un trou et des élastiques. Problème, je me voyais mal aller voir une couturière et lui expliquer qu'il me fallait un trou dans mon slip pour passer ma verge et mon scrotum (rires). D'autant qu'en 2016 ce sujet était risible, médiatiquement, socialement, quand on parlait thermique tout le monde rigolait.

La possibilité de faire un choix libre et éclairé.

Je me suis dit "et si un simple anneau en silicone pouvait faire le boulot ?". Or, après être allé acheter des anneaux de plomberie dans un magasin de bricolage, j'ai constaté que mécaniquement mes testicules remontaient, mais que c'était invivable.

Après quelques dessins et l'aide de quelqu'un qui travaille le silicone pour me fabriquer un moule, j'ai créé mon modèle DIY. Andro-switch est né.

Concrètement, comment ça s'utilise ?

Maxime androswitch

Déjà, ça ne fait pas mal. La remontée testiculaire peut faire peur mais c'est quelque chose de naturel, les testicules migrent dans cette partie du corps quand il n'y a pas de place entre les jambes. Comment ça marche ? On prend l'anneau, on passe la verge au repos à l'intérieur, et on vient passer à l'intérieur de l'anneau la poche scrotale (ou scrotum), donc la poche sous les testicules. Comme la poche se met dans l'anneau, il n'y a plus de place pour les testicules, qui vont ainsi remonter et être plaqués au niveau du pubis.

Et si on veut avoir un enfant ?

Les méthodes de contraception masculine que l'on a actuellement (vasectomie, hormonale et thermique) ont une efficacité et réversibilité différées, donc on ne se remonte pas les testicules juste avant d'avoir un rapport sexuel. Il faut trois mois de pratique, 7 jours sur 7, à peu près 15h par jour pour avoir cet effet dit contraceptif (être en dessous du seuil de contraception qui est d'un million de spermatozoïdes par ml). Quand on veut avoir des enfants, on arrête de se remonter les testicules, et on laisse passer au moins un cycle, donc 3 mois (le temps pour produire un ensemble de spermatozoïdes).

Le spermogramme est la meilleure des façons pour savoir si l'on est bien contracepté ou pas. Il permet de vérifier la qualité de sa pratique, et la qualité de la réversibilité pour déterminer à quel moment on peut commencer à concevoir un enfant.

Y a t-il des contre-indications ?

Seuls deux effets de la contraception thermique peuvent être considérés comme non-recherchés : la réduction du volume des testicules, de 10 à 15%. Chaque testicule peut perdre 1 gramme, mais ce n'est pas perceptible.

Le deuxième effet se trouve au niveau de l'acrosome (la pâte qui enveloppe le capital génétique du spermatozoïde). Il se pourrait que la contraception thermique l'altère, et c'est pour ça que l'on conseille d'attendre trois mois après le retrait de l'anneau pour concevoir un enfant, car tous les spermatozoïdes altérés sont remplacés par des nouveaux.

Evidemment, si vous avez eu un traitement de l'hernie inguinale, une torsion testiculaire, une inflammation des cordons spermatiques, il vaut peut-être mieux éviter.

L'Andro-switch est-il efficace ?

Nous avons 5000 usagers de l'anneau depuis 2 ans, et il n'y a pas eu d'enfant. L'efficacité peut être compromise si l'homme est hyperfertile, mais cela reste à déterminer.

Pensez-vous que les hommes sont prêts à prendre en charge leur contraception ?

La minorité silencieuse qui prend en charge sa contraception et la partage devient de plus en plus importante. La grande majorité ne s'y intéresse pas (et tant mieux car je fabrique les anneaux de manière artisanale rires), mais de mon côté, j'ai fait le pari de mettre à disposition une information complète, pas chère, et durable. Et les gens adhèrent ! Je comprends que les hommes aient peur de toucher à leurs testicules, mais quand on donne aux gens la possibilité de faire un choix libre et éclairé, ils y vont. Les mentalités changent, les pratiquants en parle à leurs ami.es. et les médecins se forment à la thermique. J'observe clairement depuis 2016 un changement radical, et qui dépasse les frontières de la France.

Plus d'infos sur :

Le site de l'Andro-switch : thoreme.com
Le planning familial : planning-familial.org
Le site de l'Association pour la Recherche et le Développement de la contraception masculine (ARDECOM) : contraceptionmasculine.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire