Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Aventure

"Voyager en solo m'a fait sortir de ma zone de confort", l'appel de Christina, créatrice du site "La voyageuse"

La Voyageuse Christina Boixière

"Voyager en solo ne signifie pas être seul, bien au contraire, vous rencontrez plus de gens que lorsque vous voyagez avec d’autres." Christina Boixière

DR
L'actualité qui fait du bien Nouvelles fraîches
Adèle Gireau
Rédaction par Natasa Sredojevic, interview par Adèle Gireau
le 03 juin 2021

Partir seule en voyage va de pair avec la peur de l'inconnu. Les mauvaises expériences sont aussi là pour nous apprendre des choses et nous rendre plus fort.e. C'est une telle expérience qui a motivé de Christina Boixière à créer La Voyageuse, une plateforme qui met en relation voyageuses et hébergeuses du monde entier pour permettre un voyage en toute sécurité.


Partenaire

Avant de se focaliser sur les côtés négatifs, il faut savoir que cette expérience propose un réel sentiment de liberté et d'autonomie. Christina Boixière raconte ses expériences depuis plus de vingt ans et dans plus de 30 pays qu'elle a visités seule. Entre peur de l'inconnu, nouvelles rencontres et la confiance en soi, elle a compris à quel point voyager seule était enrichissant.

Aujourd'hui, elle met en relation des femmes du monde entier pour assurer un hébergement en toute sécurité pour celles qui décident de se lancer dans cette expérience.

FemininBio : comment avez-vous commencé à voyager seule ? Pourquoi ?

Christina Boixière : c'est plutôt une histoire drôle. À 17 ans, je prévoyais un voyage avec une amie, mais elle n’a pas pu venir. J'ai cependant décidé de partir seule, en Thaïlande. Je ne savais pas grand-chose de ce pays, je ne parlais pas thaïlandais, et je ne connaissais personne là-bas à mon départ. Cependant, ce premier voyage en solo m'a complètement ouvert les yeux, d’un côté, j'avais peur de partir ainsi, d’un autre j’étais vraiment ravie d'explorer quelque chose de nouveau seule.

J'ai eu la chance d’être accueillie chez l’habitant et j'ai pu vivre une immersion totale. Parfois, vous n’avez pas besoin de parler la langue locale pour communiquer avec les locaux, un sourire, un geste gentil sont plus que suffisants.

Voyager en solo ne signifie pas être seul.e, bien au contraire, vous rencontrez plus de gens que lorsque vous voyagez avec d’autres. Parce que vous êtes seul.e, les gens ont tendance à venir vous aider plus facilement. Cette première expérience a complètement changé ma vie, le sentiment de liberté était si intense que j'en suis instantanément devenue accro. Quand je suis rentré chez moi, je me suis sentie tellement plus forte. J'ai continué et depuis parcouru plus de 30 pays en solo... et je ne suis pas prête à m’arrêter !

Quels bénéfices avez-vous tirés de cette expérience ? Avez-vous rencontré des difficultés ?

J'étais très timide et je n'avais pas beaucoup confiance en moi. Voyager en solo m'a forcé à sortir de ma zone de confort, parce que j'étais seule, j'utilisais mes propres ressources. Face à des problèmes, je devais rapidement trouver des solutions et m'adapter aux nouvelles circonstances. J'ai appris que j'étais réellement capable de relever les défis seule, et que j'étais plus sociable que je ne le pensais, c'est totalement stimulant.

Au cours de mes voyages, on me demande souvent « N'avez-vous pas peur ? », « N'est-ce pas dangereux ? ». Bien sûr, en tant que femme, je ne peux pas nier qu'il y a certains risques lorsque je voyage en solo, principalement liés à la sécurité. J'ai surtout voyagé en séjournant chez des locaux, car selon moi, c’est la façon la plus authentique de voyager. La plupart du temps, les choses se sont très bien déroulées, j’ai fait de magnifiques rencontres.

Cependant, j’ai eu de mauvaises expériences où j’ai été harcelée sexuellement par des hôtes, qui avaient tous eu des commentaires positifs. J’ai subi une agression. Mais cela ne m'a pas empêchée de continuer à voyager en solo, car c’est ma liberté, et ça, personne ne peut me l’enlever.

Aviez-vous des craintes à l'idée de partir seule ? Quelle a été la réaction de vos proches ?

Je suis moins naïve maintenant, mes sens sont plus affutés, j’écoute mon instinct, mes ressentis. La vérité est que les risques peuvent venir de partout, même arriver devant chez nous. Je pense que tant que nous restons vigilant.es et écoutons notre voix intérieure lorsque nous sentons quelque chose qui ne va pas, nous éviterons la plupart des potentiels dangers.

Mes proches sont maintenant habitués. Je suis vigilante à les rassurer lorsque je pars seule. Mon mari sait que c’est ma bouffée d’air, il me fait confiance. C’était compliqué avec mes parents au début. Je viens d’une culture traditionnelle, ils étaient très fâchés contre moi quand ils ont découvert que je suis partie seule en Thaïlande (je leur avais dit seulement une fois sur place, sinon ils ne m'auraient jamais laissée partir).

Devrions-nous toutes partir seules au moins une fois ? Voire souvent ?

Oui, je recommande fortement à toutes les femmes d'essayer au moins une fois dans leur vie de voyager en solo et découvrir qui elles sont vraiment, trouver la force en elles. Peu importe la distance que vous parcourez, même si vous voyagez près de chez vous, vous pourrez goûter à ce sentiment de liberté. Personnellement, j'ai besoin d'aller régulièrement voyager en solo. C’est ma façon de me ressourcer de ma vie quotidienne stressante et de briser ma routine. C’est presque thérapeutique, c’est comme détoxifier mon esprit.

>> A lire aussi : Les bienfaits de voyager seule, de la découverte de soi au retour à l'essentiel

Pourquoi avoir créé La Voyageuse ? Que propose ce service ?

J’ai croisé tellement de gens, en particulier des femmes qui me disaient qu’elles aimeraient voyager en solo comme moi, mais qu’elles ont peur. À l'âge de 20 ans, j’avais déjà cette envie de créer une solution pour aider les femmes à voyager en solo en toute sécurité. L'idée est devenue un rêve que je devais réaliser. Il y a 3 ans, j'ai décidé de quitter mon CDI pour en faire une réalité. Créée en 2019, La Voyageuse est la première plateforme qui met en relation des femmes qui voyagent seules avec des hébergeuses de confiance prêtes à les accueillir chez elles gratuitement, comme des amies. Le but est de permettre à toutes les femmes de voyager seules et en sécurité. L’accent est mis sur la rencontre qui est finalement plus importante que le logement.

Les profils des hébergeuses sont soigneusement étudiés : avec une vérification hybride, à la fois humaine et digitale. Notre solution est unique au monde, nous sommes les seuls à proposer un tel niveau de vérification des profils, car pour nous, la sécurité et l'authenticité sont nos priorités.

Je suis vraiment fière de dire que nous avons aidé plus de 1000 femmes à réaliser leur rêve de voyager en solo, car plus de 75% de nos voyageuses n’avaient jamais osé le faire avant de nous connaître. Nous avons plus de 1500 hébergeuses validées à travers la France, et 250 dans le monde. Plus de 3 000 rencontres ont eu lieu. Je rêve de rendre ce service accessible à toutes le femmes du monde. J’ai reçu d’innombrables témoignages qui me racontent comment cela a changé leur vie. Je vais donc poursuivre mon effort, car je crois en l'égalité des genres, en un monde où toutes les femmes devraient avoir le droit de voyager seules, librement et sans craindre pour leur sécurité.

Pour aller plus loin :

Née à Taïwan, Christina est une spécialiste de voyage solo. Auparavant directrice marketing dans des start-ups et des entreprises multinationales, elle a décidé de s'installer à Bordeaux pour lancer le projet de son rêve : La Voyageuse.

En effet, elle est convaincue que voyager solo pour une femme est l'un des meilleurs moyens de se sentir autonome.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire