Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Alimentation

Connexion à la nourriture, grignotage... pourquoi devrions-nous manger en pleine conscience ?

manger pleine conscience
Observez de manière bienveillante les sensations que vous ressentez lors du repas
Les régimes bien-être : la santé au naturel dans l'assiette
Clémentine Serieys
le 07 novembre 2020
Manger en pleine conscience ("mindful eating" en anglais), c'est redécouvrir l'alimentation, voir d'un nouvel oeil cette "pratique" que l'on est ammené à faire si souvent. Retrouver une relation solide et saine à la nourriture : là est tout le propos de "manger éveillé". Manger en pleine conscience, c'est porter une attention totale, tant sur son assiette et ce qui la compose, que sur sa manière de s'alimenter, les pensées et les sensations qui sont liées aux repas.
Partenaire

Analysez les aliments qui composent votre assiette : leurs couleurs, leurs odeurs, leurs textures, les sensations qu'ils vous procurent. Soyez à l'écoute et de manière bienveillante, simplement, de ce qu'il se passe lors de vos repas. Cette alimentation en pleine conscience a de nombreux atouts. En voici 3. 

1. Renouer son lien à l'alimentation 

L'acte de manger, est devenu comme un automatisme presque banalisé, durant la journée. Les repas rythment nos trains de vie, même s'ils sont parfois trop copieux, parfois sautés, parfois fâdes... Le fait de manger, dans nos têtes, n'est plus forcément lié à la nécessité qu'a notre corps de s'approvisionner en énergie. Manger en pleine conscience nous permet d'observer de manière bienveillante ce rite qui nous maintient en forme, et qui est nécessaire à notre santé. 
Manger en pleine conscience permet de se réconcilier avec l'alimentation : bonne pour notre corps, bonne pour notre cerveau, bonne pour notre âme. 
Cette démarche peut aussi nous aider à voir les repas d'un meilleur oeil, si l'on est sujet à des troubles du comportement alimentaire. 

 >> A lire sur FemininBio Comment choisir l'amour en pleine conscience ? 

2. Arrêter le grignotage entre les repas

Manger en pleine conscience, c'est savoir voir et observer en soi, la raison pour laquelle nous mangeons, à un temps donné. Si on a l'habitude de grignoter entre les repas, avec la pleine conscience, on peut réussir à en trouver la raison émotionnelle, grâce à la méditation. Si on arrive à découvrir que l'on grignote à cause du stress, ou bien de la tristesse par exemple, il sera plus facile de trouver une réponse adéquate et de se contrôler sur le grignotage, en comprenant que nous n'en avons pas vraiment besoin.

Aussi, manger en pleine conscience c'est connaître l'influence des couleurs et de l'apparence des aliments sur notre perception de la nourriture. Quelqu'un qui mange en pleine conscience saura écouter les signaux de faim et de satiété envoyés par son corps. Il pourra alors juger si ce sentiment de faim qu'il vit est une "faim des yeux", ou une "faim du corps". 

3. Avoir plus d'estime de soi 

Alors qu'il est aujourd'hui très courant de voir des personnes faire attention à leur alimentation, souvent dans une optique de perdre du poids, les écarts alimentaires, parfois nécessaires pour se réconforter, peuvent être des causes d'"auto-critique". Ce mécanisme est mauvais pour l'estime de soi puisqu'il sous-entend que l'on est dans l'échec. En pratiquant l'alimentation de pleine conscience, on apprend à accepter ce que l'on mange, à être bienveillant avec soi-même : il n'y a rien de grave dans le fait de manger des choses qui nous font plaisir. Il est même sain de savoir nourrir le coeur, car cela nous procure du bien-être et peut nous rendre heureux. 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire