Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

Quels sont les effets de la Nouvelle Lune en Gémeaux du mois de juin 2022 ?

Energies de nouvelle lune

La nouvelle lune se lèvera lundi à 13h30 dans le signe des Gémeaux.

Alexandro David/Pexels
Christian Maillé
Par Christian Maillé
Publié le 30 mai 2022

Quatre planètes sont en domicile dans cette configuration astrologique, dont deux personnelles et deux en vue du collectif. Le domicile d’une planète est le signe avec lequel elle est en affinité et qui lui offre le plus de possibilité d’exprimer ce qu’elle est. Voici donc une Nouvelle Lune qui va permettre une aisance quant à son affirmation vers les autres. On trouve de nombreuses affinités sur ce mois de juin, vous en trouverez également dans vos relations et rencontres.


Partenaire

Une Vénus qui vient briller sur les marches du festival de ce temps qui retrouve son signe de terre le Taureau (depuis ce samedi), allant y rejoindre Uranus et l'appel du Nœud Nord à vivre son jardin intérieur, notre terre en intelligence et respect des libertés de vivre.

Mars est en son signe du Bélier, quasiment tout l’été, avec Jupiter qui forment une conjonction brasier qui brûle les graisses de nos peurs et autres retenues, à laisser tomber la chemise.

Mercure est en approche de son signe, les Gémeaux, encore retardé, mais qui va vite reprendre sa marche directe le 4 juin et conforter cette mise à feu dans notre vie, avec un retour à la spontanéité, aux initiatives confiantes. Il ajoute son affinité à Mars et Vénus.

C'est donc du feu et de l'air qui s'attisent, tout y est pour poser des actes concrets qui changeront votre vie. Juin, un mois qui propulse, pulse de vie intense, le cœur y est à l’ouvrage de sa vie !

Mars et Jupiter en Bélier

Le feu du Bélier, avec deux planètes de feu, Mars et Jupiter, attisé par l'air des Gémeaux qui reçoit cette Nouvelle Lune, et l'air du Verseau, toujours avec Saturne, en domicile en son signe donné par la tradition, qui nous en rappelle à garder le juste bâtit par les hommes et les femmes pour une terre de droits fraternels. Saturne ne lâchera rien toute cette année, il garde sa demande de prise de responsabilité.

Neptune toujours en son signe, en domicile pour plusieurs années, continue de tirer sur les cordes sensibles et de l'Amour, d'appeler à une spiritualité contemporaine en son quotidien. Il a donc besoin de temps, et nous aussi. Pour l’instant, une Nouvelle Lune encore jeune, révélée en Gémeaux qui se prête aux intentions que l'on a gardé au fond de notre adolescence, de notre rêve de vivre autrement que par le passé.

Étonnant, dans cette symbiologie du monde, que les deux films primés à Cannes nous parlent de fin pour entrevoir le nouveau : Close, de Lukas Dhant, après Girl avec la fin de l’enfance et le rêve en cours d’adolescence, cherchant son vrai désir, Mercure en marche. Et puis cette Palme pour Triangle of Sadness, après The Square du Suédois Ruben Östlund qui parle (à peine déguisé) de la fin du capitalisme, sorte de remake du Titanic, qui résonne avec notre civilisation, en prise avec un autre iceberg, Saturne et Pluton toujours en Capricorne, en pleines actions, sans oublier le Dieu de l’océan Neptune. Des temps se terminent, et il est temps pour chacun de trouver son avant-scène, de ne pas rester à faire de la figuration, de quitter le paquebot… Action !

Revenir aux choses simples de la vie

Malgré les apparences, nous avons à disposition un autre plein d'essence de vie qu'on a besoin d'exprimer, de vivre en joie, et aussi en paix. Il reste que le climat de feu aux températures élevées continue autant du dedans, qu'au-dehors, se renvoyant « la balle », le jeu reste serré, le but à atteindre... en évitant les « cartons rouges ». Mais l'essentiel, c'est qu'il y a du jeu pour se faire, et l'énergie des Gémeaux y contribue grandement. Tous en scène ou sur le terrain, le rideau s'ouvre, pas besoin de « canne » pour projeter son rêve de vie, sa réalisation. Même s'il reste encore à faire pour que s'installe ce qui est légitime et de droits pour tous, à chacun de tirer son épingle du jeu, de vivre l'amour, comme le Soleil qui se donne, de laisser rayonner sa force vive.

Le 14 juin, une grosse Pleine Lune, qui semblera toucher notre sol, viendra nous donner une mi-temps pour faire le point avec ce qui est encore possible, en attendant, Maestro et maestria !... Sans en faire de trop, mais il est temps d'envoyer valser l'inertie, d'avoir une attitude rock, pop, populaire même, en tout cas, d'être à la fête du feu et de l'air en folie douce et joyeuse. Aussi de bonnes fêtes à nos donneurs de vie, père, mère, et à la Lumière, j'y reviendrai justement en pleine lumière de Lune et Soleil en juin, avec le retour de Mercure en direct de Cannes ou d’ailleurs. Quel que soit votre signe, il y a le feu de l’action, « l’air » de jeu qu’il faut pour respirer et évoluer en conscience. Toute fin signifie un commencement. À vous de jouer !

A lire également : Nos humeurs varient-elles vraiment en fonction de la lune ?

Notre auteur

Astrologue, coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien, Christian Maillé est co-auteur avec Julie Gorse du livre Astrologie de l’âme, paru aux éditions Le lotus et l'éléphant.
Le site de Christian : souffledartmonie.com

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire