Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

Une Lune du Lion rugissante en ce début d’année du Tigre, le 16 février

Pleine lune du lion

Cette Pleine Lune met l’accent grave sur l’urgence que les besoins et les valeurs de fraternité, de liberté se vivent concrètement.

GEORGE DESIPRIS/Pexels
Christian Maillé
Par Christian Maillé
Publié le 15 février 2022

Le ciel du mercredi 16 février 2022 accueillera une pleine lune sous le signe du Lion et sonne la fin de l'hiver. L'occasion de laisser place à un nouveau cycle et de nouvelles intentions.


Partenaire

Nous sortons peu à peu de l’hiver, mais il nous reste encore à profiter de son humus fertile, à sortir de sa phase d’hibernation, de temps d'intégration et de régénération intérieure. Une saison qui se finit dans le signe du Verseau pour laisser place au signe des Poissons et son équinoxe de printemps.

Le soleil au service du prana

Avec le signe du Capricorne, nous avons tous été invités à nous recueillir pour trouver une paix profonde malgré les tempêtes de neige, avalanches et ce qui est « givré ». Le Soleil vient dégeler, apporter sa force de vitalisation pranique, ce « prana », cette énergie de vie essentielle mais qui se fait bouffer par la pollution physique et psychique. Le Soleil a toujours été brillant, souriant, et le restera, mais les voiles noires et de brouillard de notre psyché nous trompent. Il en est que les voiles se déchirent dans le ciel bleu, que le printemps se manifeste déjà dans son rayonnement, que la puissance de vie se révèle et que ça pousse de partout. Dans le reflet symbiologique de tout cela, nous pouvons nous reconnaître et en ressentir les effets dans notre vie personnelle, ce qui pousse à vivre, ce qui afflux de nouveau et d'extériorisation de notre potentiel. Marre des pensées négatives polluantes et des épaisses fumées grises et sombres.

A lire aussi la méditation de la Pleine lune du 16 février 2022

Heureusement, le printemps est précoce cette année et cette Pleine Lune en fait la démonstration, elle est pleinement agissante. Déjà toute cette semaine, avec en prime, ce jour du 15 février avec l’activation du passe vaccinale, en même temps que dans de nombreux pays avoisinant, la fin de « tout passe » et des masques sont déclarés. Le virus serait-il différent d’un pays à l’autre ? En vérité simple et observable : « Tout passe ». C’est du passé déjà, l’hiver s’en va, la loi de l’impermanence nous est inévitable à travers ces saisons et tous nos cycles de vie. Aussi puissant soit le « puissant de ce monde », il ne pourra jamais contrôler le temps. L’illusion de pouvoir tout contrôler est cette folie de la toute-puissance illusionnante. D’où tirons-nous la force ? Les films « Star Wars » nous ont interrogé là-dessus et continuent de nous interroger. Nombreux sont les films qui dénoncent maintenant les illusions et la corruption. Le besoin de vivre en conscience.

La notion de liberté remise en question

Cette Pleine Lune insiste sur la lassitude des « rappels », des rappels à l’ordre, des rappels qui, pour beaucoup, ne laissent pas de choix, et s’y retrouvent obligés. Mais l’axe du Lion Verseau de cette Pleine Lune réagit et parle exactement de ce « qu’on voit de la Liberté ? »

Un « Convoi de la Liberté » qui continu son chemin de Verseau. Qu’elle voie pour la Liberté ? Des voies qui la portent haut et fort, avec une solidarité de soutient et qui dans cette symbiologie s’adresse à l’inconscient de chacun.e.

Cette Pleine Lune met l’accent grave sur l’urgence que les besoins et les valeurs de fraternité, de liberté se vivent concrètement. Saturne en conjonction au Soleil et toujours carré à sa consœur Uranus, (toutes deux, planètes du Verseau) amplifient le mouvement collectif, la coupe déborde et on ne peut plus rester coupé du reste du monde, du contact à la vie naturelle. Cette fois, ce sera le dernier carré vraiment fort à Uranus, mais à l’heure, chacun.e demande à pouvoir vivre dignement, dans un espace libre de droits et sans guerre !

La lune noire

Une ambiance très "Lune noire", car celle-ci est trigone à cette conjonction du Soleil Saturne et carré à la conjonction Jupiter Neptune qui s’accentue. La Lune noire en l’air des Gémeaux vient prêter mains fortes à la Lune en feu du Lion et l’air attise le feu ! La Lune noire vient appuyer le besoin de communication authentique et que des décisions se prennent en faveur du bonheur. Elle donne aussi un vent de révolte, de rébellion, Lune en Lion oblige. Note : j’aime ce « Langage des oiseaux » qui révèle les sous-entendus, l’invisible, le sens caché, ma plume en laisse l’encre à vos yeux. Les mots font partis de la symbiologie, chaque mot est porteur d’un sens qui ouvre à bien plus, un pont entre visible et invisible. Un langage d’oiseaux, car il élève dans le ciel de son Être. Une formulation de la conscience individuelle et collective.

J’en reviens au carré d’Uranus Saturne qui laisse encore entrevoir des risques quant au refus des puissants de laisser libre et en paix des frères et des sœurs en humanité. D’autant que Mercure (planète des Gémeaux) vient de rejoindre le Verseau. Voilà qui pose la question : quel intérêt d’un pouvoir s’il est sans bienveillance pour tous ? … Du pouvoir il y en a ! Si ce pouvoir est utilisé à bon escient pour la création inspirée par cette Lune ensoleillée, alors le changement demandé par Saturne et Uranus nous laissera voir une joie collective, et non plus craintive.

A cela, la conjonction Neptune Jupiter prend de la puissance du cœur, une puissance infinie qui se distribue dans les âmes et à tous les cœurs ouverts au printemps d’un renouveau possible dans la vie de chacun.e.

Nouvel événement le 3 mars

L’énergie des consciences s’intensifie. Le 3 mars, nous assisterons et vivront fortement la conjonction de Mars, Vénus et Pluton en Capricorne, avec cette autre conjonction de Mercure, Saturne en Verseau. Les planètes personnelles vont se vivre agitées des énergies intransigeantes de Saturne et Pluton, toute notre sphère émotionnelle, intellectuelle et physique seront boostés pour qu’une fois pour toute, se lâche les retenues emprisonnantes de nos illusions par un pouvoir qui se révèle abusif, non respectueux.

D’une manière ou d’une autre le « Convoi » portera une nouvelle vision. Cela prendra de l’ampleur, en même temps, les forces de bienveillances invisibles vont augmenter leurs aides à notre foi, notre besoin d’amour à vivre, d’ouvrir ses portes du cœur. Nous en reparlerons à la Nouvelle Lune du 2 mars.

La bonne nouvelle, c’est qu’en ce mois de Février il n’y a pas de planètes rétrogrades, et que chacun.e est invité à passer en direct ! Soyons le, francs, et en bon Français, osons notre culture des droits de l’homme et des enfants. Les vieilles blessures karmiques collectives appellent au final à une guérison, à « son gai rire » à vivre légitime. Il y a la possibilité d’une bonne et saine dynamique d’échanges en vue que cesse la folie des puissants et de tous ceux et celles qui croient aux promesses du pouvoir quel qu’il soit. Qu’est-ce que le juste pouvoir ? Un jour, on m’a répondu : « Le juste pouvoir, ce n’est pas se soumettre et ne soumettre personne ». Le pouvoir, le « pour-voir », ce qu’on voit vraiment.
A chacun.e de vivre son Convoi, à suivre sa voie de la Liberté d’être ce qu’il est en vérité, en écoutant sa force vive de son cœur.

A lire aussi Rituel de pleine lune pour se connecter à son énergie grâce aux pierres

Le nettoyage de printemps commence, soyons prêts à accueillir ce qui pousse et à célébrer la vie. Fêtons la joie portée dans le convoi !

Seul, à deux ou à plusieurs, dans cette semaine de l’amour, que vos instants en soient célébrés, que vos énergies se renouvellent dans l’amour et la Joie et Youpi tralala, c’est bien là !

Notre auteur

Astrologue, coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien, Christian Maillé est co-auteur avec Julie Gorse du livre Astrologie de l’âme, paru aux éditions Le lotus et l'éléphant.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire