Astrologie

Une invitation à rester centré et en équilibre pour la nouvelle lune du 16 octobre 2020

Publié le 15 octobre 2020
Julie est l'auteure du livre "Décryptez votre thème astral, éclairez votre chemin de vie grâce à l'astrologie", aux éditions Hachette, et Christian est coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien.
Cette Nouvelle Lune en Balance, signe de justice, de décisions justes appelle à vivre son corps en équilibre et en harmonie.
Cette Nouvelle Lune en Balance, signe de justice, de décisions justes appelle à vivre son corps en équilibre et en harmonie.
© Kym MacKinnon

Rétrograde jusqu'au 14 novembre, Mars n'en finit pas de bouleverser nos esprits et d'appuyer là où ça fait mal, l'idée étant de profiter de cette énergie pour faire ressortir le meilleur de nous-même. Avec cette nouvelle lune en Balance, des décisions vont devoir être prises. Attachez vos ceintures pour rester centrés !

Julie Gorse est enseignante en astrologie, auteure de Décryptez votre thème astral, paru aux éditions Hachette, une méthode simple pour comprendre enfin votre thème. Elle est également praticienne en mémoire cellulaire. Son site : juliegorse.com
Christian Maillé est coach, artiste spirituel et symbiologue. Sur son site associatif souffledartmonie.com vous trouverez toute sa présentation, ainsi que ses propositions d'ateliers et de stages.

Allons-nous encore vivre longtemps les tensions de ces derniers jours, confrontés à la pression médiatique, aux injonctions d’État et à ce sentiment de ne plus respirer notre liberté ? Oui, la tension ne retombe pas, le problème est grandissant, car ce qui nous permet de respirer, sublimer nos énergies, nous dépenser, nous détendre, nous pacifier, nous est retiré. Les associations, clubs, centres au service du bien-être et de la décontraction ne peuvent plus fonctionner, car les salles sont fermées.

Sans le sport, sans la créativité, sans les arts d’expression, sans les spectacles, sans la convivialité possible, nous n’avons plus les moyens de décompresser nos énergies, de transposer notre violence interne, notre mauvais stress et de renforcer notre terrain immunitaire. A cela peut s’ajouter un couvre-feu amplifiant des situations à risque. Irons-nous jusqu’à interdire les réunions au sein des habitats avec contrôle intrusif ? Sans compter le risque de retrouver l’horreur des délations.

Nous avons déjà oublié le procès Nuremberg et ce qui a été signé dans la charte des Nations-Unies… Puisse chacun.e, dans un devoir de mémoire, relire ce pour quoi nos anciens se sont battus, dans l’effroi des violences horrifiques. Toutes ces incertitudes répétées, ce climat de fermeture créent une tension, comme si on était dans un pays en guerre, dans l’oppression. Nous ne sommes pas en guerre et nous n’avons pas à nous mettre en guerre, mais à trouver la paix, à vivre en bienveillance. Voulons-nous faire de la terre un champ de mines ? Continuer les grises mines ? Se miner tant et tant que cela finit par exploser de tous côtés ? Car c’est le bien là le danger qui commence à se faire sentir.

>> A lire sur FemininBio Qu'est-ce que la lunaception, la méthode qui relie les règles à la lune ?

Pas plus tard qu’hier, les enfants nous rapportaient que dans les écoles, des enfants se mettent à pleurer, des adolescents à suffoquer, nos amis nous parlent de celui-ci, puis celui-là qui craque, entre en dépression. Dépression ? C’est cela même… comment dé-pressurer ? Oui, tout cela finit par engendrer une inexorable situation « cocotte-minute » dangereuse. Chacun.e cherche à ôter le bouchon, attention à ne pas ouvrir le couvercle collectif ! Dans ce climat d’automne, on peut ressentir un appel à s’en sortir, au besoin de sortir, sortir de ce contexte tendu énergétiquement. Pas plus que les feuilles, nous ne pourrons continuer à nous accrocher au branches.

Comment cela se traduit-il astrologiquement ?

Le ciel nous invite à des solutions mais aussi à regarder en face et en profondeur le problème de fond. Cette Nouvelle Lune en Balance, signe de justice, de décisions justes appelle à vivre son corps en équilibre et en harmonie, à mesurer ses plateaux dans la Balance qui reçoit le couple Soleil Lune.

La planète de la Balance, Vénus, de plus en plus essentielle dans cette année de troubles du Yang excessif, cherche sa place face aux énergies de peur et de conflit, elle cherche une intelligence émotionnelle à vivre dans son quotidien. Vénus aimerait que tout cela soit possible dans le signe de la Vierge (dans lequel elle est en ce moment), qui sait accueillir la grâce et le travail nécessaire avec amour. Peut-on vivre notre travail ainsi ? Peut-on le garder ? Derrière l’effet COVID, les dommages collatéraux pourront-ils être acceptés à long terme, d’autant qu’ils vont s’accentuer, amenant sans doute beaucoup de précarité, de pertes, de souffrance et de morts ? Vénus appel aussi à l’urgence de ramener l’harmonie et la paix. Vénus n’est pas seule, Mercure en Scorpion forme un aspect harmonieux avec elle, ces deux planètes ouvrent une dimension de clarté intérieure.

>> A lire sur FemininBio 3 rituels à pratiquer pour célébrer la lune

Espérons d’y voir plus clair. Cette phase lunaire semble nous indiquer que tout est poussé à son paroxysme, comme pour nous amener à voir l’absurde de notre situation de gestion mondiale et surtout notre façon de vivre dans le non-respect de la vie.

La pleine lune du 31 octobre, le moment d'accepter une fin

La prochaine Pleine Lune, la veille de la Toussaint, sera essentielle pour laisser partir ce qui est déjà mort ou dans sa fin, tout en invitant chacun.e à ne pas oublier la vie de l'âme derrière les formes. Ce qui se vit nous amène à nous éveiller des illusions, à regarder derrière les formes, le masque, le visage qui se cache, à nous réveiller de nos endormissements dans le matérialisme, nous obligeant à regarder quel masque nous portons. Le masque est le rôle, le personnage que l’on joue. A quoi joue-t-on ? Sommes-nous testés positif dans notre attitude humaine ? Dès le 23 octobre, le Soleil rejoint Mercure en Scorpion, soutenant aussi Vénus, ce féminin nécessaire, lui donnant l’énergie de faire ce travail en profondeur. Il demandera à chacun.e de continuer d'acter la descente révélatrice dans son inconscient et son ombre.

Rappelons que Mars est toujours rétrograde en Bélier jusqu'au 14 novembre. Il s'active à gratter là où ça fait mal, car c’est là où la lumière peut surgir, pour oser rencontrer sa vérité dans la force de son désir et de l'intimité. Mars est rétrograde en Bélier (signe de Mars) et Mercure est rétrograde en Scorpion (également signe de Mars)... que de Mars ! Tout cela indique bien que nous sommes confrontés à l'énergie d'un Yang fort et par trop autoritaire, autant sur le plan personnel que collectif. Oui plus que jamais, Vénus est nécessaire, ainsi que Neptune en Poisson. Bientôt Jupiter viendra aider à ouvrir les portes de la liberté. Nous en reparlerons.

>> A lire sur FemininBio Astrologie : la chance et les dix jours qui suivent la Nouvelle Lune

A ce jour, nous sommes tous interrogés sur notre désir profond, notre capacité d'acter des changements au fond de soi, qui s'étendront dans notre quotidien en 2021. Aurons-nous la patience ? Pas sûr, car pour cette Nouvelle Lune de ce 16 octobre, le Soleil et la Lune en Balance sont opposés à Mars (encore lui !) et font tous les trois partie du triangle rouge des Bermudes où l'on pourrait sembler se perdre. En effet Pluton, Saturne et Jupiter en Capricorne continuent leurs carrés (aspects de tensions) au Soleil et à Mars, ce qui est carrément secouants pour la vie de chacun.e, on l’a vu. Heureusement deux aspects harmonieux nous connectent au monde de l'âme, facilitent la connexion, l'intuition, le rêve, l'inspiration, pour nous aider dans ce cheminement initiatique qui touche le Monde.

L'humanité en pleine transition devra apprendre à intégrer cette énergie d'Arès, à placer Mars dans l'écoute du Féminin et de toutes les énergies féminines existantes sous une forme ou une autre. Il est temps d'accueillir sa féminitude, que l'on soit homme ou femme, de trouver l'unité en soi, de cesser les conflits ouverts ou fermés, et de leurs proposer une Vénus aidée de Neptune, toujours émettrice d'une fréquence d'amour inconditionnel, nous invitant à élever notre conscience dans la bienveillance, la compassion, la tendresse et la douceur. Heureux les humbles et les doux, oui, il semble que cela nous aiderait à trouver une béatitude qui ne serait plus seulement réservée à quelques-uns.

Allons à la rencontre de cette humilité que propose Neptune opposée à Vénus en Vierge, allons en douceur ouvrir nos cœurs, pour laisser partir nos peurs. Cet automne fera tomber bien plus que des feuilles, les saisons intérieures suivent le cycle de la transformation et cet automne prépare les abandons nécessaires de ce qu’on pensait imprenable. Comme l'automne, osons une offrande en conscience, osons laisser partir, gardons confiance dans le compost fait de nos lâcher-prises, qui nourrira les nouveaux projets qui fleuriront dès le printemps 2021. Se laisser prendre par la tension ambiante, sans moyen de la faire baisser, pourrait nous mettre à mal… Plus que jamais, acceptons d’accueillir Vénus et Neptune dans notre intérieur, qui nous proposent de connecter notre dimension féminine lumineuse et guérisseuse. Osons nous offrir des soins de l’âme et tout ce qui pourra nous aider à la paix et à l’harmonie. Ne cédons pas à la violence et à la maintenance de réactivités épuisantes. Cette Nouvelle Lune insiste pour trouver l’équilibre par notre cœur écouté. N'entrons pas en guerre mais en paix, ainsi chacun.e pèsera concrètement sur le plateau de la balance du Monde.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte