Astrologie

Quel impact de la pleine lune du Wesak le 7 mai sur la fin du confinement ?

Publié le 29 avril 2020
Julie est l'auteure du livre "Décryptez votre thème astral, éclairez votre chemin de vie grâce à l'astrologie", aux éditions Hachette, et Christian est coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien.
Cette pleine lune est sacrée car le Soleil en Taureau (en face de la Lune en Scorpion) est en forte résonance avec les énergies du Verseau, qui appellent à oser vivre dans les valeurs universelles des droits humains.
Cette pleine lune est sacrée car le Soleil en Taureau (en face de la Lune en Scorpion) est en forte résonance avec les énergies du Verseau, qui appellent à oser vivre dans les valeurs universelles des droits humains.
© malith d karunarathne

Fête du 1er mai, Pleine Lune du Wesak le 7 mai, la question du déconfinement le 11 mai... Les nombreuses planètes qui deviennent rétrogrades vont continuer leurs révélations de l’ombre et de la lumière. Mai, fais ce qu’il te plait. Comment aborder le plaisir d’être libre ? Là est la question majeure de ce mois du muguet.

Julie Gorse est enseignante en astrologie, auteure de Décryptez votre thème astral, paru aux éditions Hachette, une méthode simple pour comprendre enfin votre thème. Elle est également praticienne en mémoire cellulaire. Son site : juliegorse.com
Christian Maillé est coach, artiste spirituel et symbiologue. Sur son site associatif souffledartmonie.com vous trouverez toute sa présentation, ainsi que ses propositions d'ateliers et de stages.

Qu’est-ce qui nous porte au bonheur ? Qu’est-ce qui nous rend heureux dans un sentiment de liberté ? Ce confinement, dans son sens symbiologique, va nous aider à y répondre en commençant à prendre de saines décisions quant à notre existence. Les nombreuses planètes qui deviennent rétrogrades en mai et juin vont insister sur ce que l’on veut déconfiner en soi, dans notre vie, au-delà du virus. Pour mieux comprendre l’effet miroir de ce que l’on vit actuellement, imaginons que chacun veuille guérir d’un virus qui enferme ses capacités d’être libre et heureux, et qu’il se donne les moyens d’y arriver.

Imaginez…  John Lennon et Marthin Luther King l’ont imaginé... où en sommes-nous ? 

Après Pluton le 25 avril, la deuxième planète à revenir en arrière est Saturne le 11 mai (tiens, le jour de l’annonce du Président quant au début du déconfinement). Allons-nous revenir en arrière ? Ce qui est sûr, c’est que Saturne, planète de l’engagement et de la prise de responsabilité, va vérifier tout cela, et que Jupiter viendra à son tour appuyer là où ça fait mal.

>> A lire sur FemininBio Astrologie avril-mai 2020 : oser l'amour

Il va falloir aller regarder où se situe le problème de fond si on veut s’en sortir.
Notre maître intérieur Jupiter va rester sur le qui vive quant aux risques d’injustice et de lois qui s’imposent ou qui ne respectent pas les individus. Nombreuses sont les personnes qui commencent à s’interroger sur ce qui est organisé par les pouvoirs en place dans le Monde. Allié à Pluton, notre Zeus intérieur invite à se libérer des dogmes et de l’ignorance, car celle-ci nous rend manipulable. Et il peut faire tomber la foudre !

Pluton et Uranus nous rappellent que la connaissance de soi et du Monde rend libre !

On en a marre du « rétrograde », de ce qui ne bouge pas, fait du sur place, n’ouvre pas d’horizon. Ce sont justement d’ autres planètes plus personnelles, à leur tour rétrogrades, qui vont venir creuser l’inertie du changement et créer les gouttes d’eau qui vont faire déborder le vase.

Nous sommes à un point critique, confrontés à nos résistances, à ce qui reste à mettre en vérité et à purger en nous et dans le monde. Toutes ces planètes rétrogrades avec toujours Pluton en tête, nous appellent davantage à l’acceptation de notre propre pouvoir intérieur, au respect de nos valeurs profondes et à oser les vivre, plutôt que de maudire le pouvoir extérieur. Les problèmes liés au pouvoir nous renvoient à notre problème avec l’usage de notre propre pouvoir, au fait de nous redonner à nous-même tout le possible pour vivre notre vie, pour lever les voiles et traverser ce qu’on n’osait pas jusqu’ici. Que chacun puisse trouver le sens de sa vie. 

Nous entrons dans cette étape alchimique, celle de transmuter en or notre Saturne de plomb trop lourd. Se mettre du plomb dans la cervelle, il y en a assez ! C’est lourd dingue ! On comprend pourquoi il y a tant de prises de têtes et de maux de tête aujourd’hui. La solution : accepter de laisser partir ce qui est déjà mort, accepter la mort de ce qui nous empêche de vivre. En cela, les planètes énergies continuent à nous accompagner dans notre descente, non pas aux Enfers, mais dans certains de nos « faire », qui nous enferment. Elles nous aident à descendre en rappel dans nos « cellules », pour en faire remonter ce qui nous plombaient jusque-là !

Est-ce que la Pleine Lune du 7 mai va alléger tout cela ?

Nous aurons une sacrée Pleine Lune puisque c’est celle du Wesak. C’est une Pleine Lune sacrée et une première, non pas du Wesak, mais parce que le Soleil en Taureau (en face de la Lune en Scorpion) est en forte résonance avec les énergies du Verseau qui appellent à oser vivre dans les valeurs universelles des droits humains ! On frappe fort à la porte pour entrer dans une nouvelle ère et le Taureau ne va pas rester paisible… Il voit rouge, sonne l’alerte : il est temps d’arrêter le train d’enfer de notre monde consumériste et abuseur.

Regardez comme les animaux et la planète respirent le bonheur. Il est certain qu’un brin de muguet le 1er mai ne suffira pas à rendre le Monde heureux. Mais en ce mois de mai, il n’est pas impossible de voir sortir de partout des mouvements d’intelligences collectives, des réseaux créatifs conscients et des « alerteurs de conscience », clamant qu’il est grand temps de faire entendre le pouvoir de l’amour, de la bienveillance et de l’intelligence. Veillons simplement à ce que le Taureau n’encorne personne, et sache cultiver dans sa puissance, la paix de la présence la plus élevée mais agissante au plus concret.

>> A lire sur FemininBio Oracles et jeux de cartes à tirer à la pleine lune

Wesak est une fête très importante de la paix, des millions et des millions de personnes méditent dans cette période, pas seulement en Asie. On y fête l’Esprit Bouddhiste mais aussi toutes les sagesses antiques, qui se sont exprimées sans causer de morts et sans manipulation des consciences. Il y a fort à parier que de nombreux appels à des méditations pour la paix et à des actions pacifistes se fassent entendre, mais aussi nombre de paroles vraies qui affirment un « NON » au « grand n’importe quoi ! », pour un vrai OUI à un Monde qui se réveille à la paix et à l’harmonie.

Joli mois de mai, pourquoi pas, la Nature, le muguet et ses roses viennent nous rappeler d’ouvrir notre cœur, d’accueillir le meilleur de la vie.

On vous souhaite tout le bonheur…  du Monde !

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte