Grève

Transports et écoles en grèves, comment gérer ses trajets et continuer à travailler ?

Publié le 5 décembre 2019
Vélo, trottinette, covoiturage... Comment allez-vous vous déplacer pendant les grèves ?
Vélo, trottinette, covoiturage... Comment allez-vous vous déplacer pendant les grèves ?
© Viktor Forgacs

Ce jeudi 5 décembre 2019, la France est au ralenti pour cause d'une mobilisation interprofessionnelle contestant le projet de réforme des retraites. Si la durée de cette grève reste encore indéterminée, c'est le moment de trouver une alternative pour se déplacer sereinement dans l'hexagone. Voici quelques idées.

Vous habitez loin du boulot, et le télétravail n'est pas une option pour vous. Si on profitait de cette grande contestation pour revoir nos moyens de transport et profiter des nombreux services dont nous disposons ? 

Pour rouler en ville

Les transports en communs étant saturés (ou annulés), le vélo et la trottinette restent des moyens sûrs pour les citadins pour se rendre à destination. Une situation qui a d'ailleurs inspirée l'illustratrice Juliette Poney qui, sur son compte Instagram, s'amuse à décorer des patins à roulettes ou une auto-tamponneuse du logo de la RATP pour montrer qu'il existe d'autres façons de se déplacer. Si vous résidez et/ou travaillez sur Paris, le service Véligo Location offre un mois d'abonnement et vous permet de vous déplacer en vélo électrique. Et si les trottinettes électriques en libre service sont actuellement contestées et mises en arrêt par Extinction Rebellion en raison de leur impact écologique, vous pouvez toujours opter pour celles qui fonctionnent à l'huile de coude !

 

Pour les grands trajets

Le très connu BlaBlaCar reste un classique du covoiturage pour les Français, et permet de se déplacer partout en France à moindre coût en partageant la voiture d'un membre de l'application. Autre outil très utilisé, Klaxit, soit le plus grand réseau de covoiturage domicile-travail, mais également Carstops ( qui se décline en CarVoyage, CarEcole, CarJob et CarTourisme), un site engagé dans la préservation de l'environnement qui compte vos économies de litres de carburant et de rejet de CO2.

Si vous n'avez d'autre choix que de prendre la voiture, et que vous ne souhaitez pas passer des heures à tourner dans le parking pour trouver une place, ces plateformes peuvent vous intéresser. Le site OPnGO vous aide à trouver la place de parking la plus proche de votre lieu de destination et vous permet même de la réserver. Autre site, Zenpark, qui vous propose les mêmes services et dispose également d'abonnements mensuels (si la grève dure longtemps, cela peut être utile).

Pour vous faciliter la tâche, PayByPhone vous permet de payer votre stationnement par mobile, d'être alerté avant la fin du temps de stationnement, et de le prolonger.

Pour rester zen

Les périodes de grève sont synonymes de stress et d'angoisse pour bon nombre d'entre nous : peur de ne pas arriver à l'heure (ou ne pas arriver du tout), annuler des rendez-vous, se retrouver dans des situations propices à l'énervement (les embouteillages, les heures de pointes dans les transports en commun). Quelques exercices de relaxation peuvent vous aider à retrouver votre calme, et bonne nouvelle, vous pouvez les pratiquer partout : chez vous, en voiture, au bureau, dans le métro.

La respiration est aussi un élément central dans la gestion de votre stress, et savoir la contrôler est un premier pas vers le lâcher prise. Et si vous préférez faire confiance aux médecines alternatives, les huiles essentielles comme la bergamote ou l'épinette noire sont d'excellents remèdes pour calmer certaines réactions émotionnelles, ainsi que les fleurs de Bach, comme l'Aigremoine, le chêne ou le pin sylvestre.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Stress et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !