Prix

Le prix Littéraire des droits de l'homme décerné à Marie-Monique Robin pour "Le Roundup face à ses juges"

Publié le 22 novembre 2018
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Fan des gens, et surtout des gens bien. Sur le chemin. Directrice @FemininBio.
Marie-Monique Robin recevra le Prix Littéraire des Droits de l'hommes des mains de Nicolas Hulot le 14 décembre 2018
Marie-Monique Robin recevra le Prix Littéraire des Droits de l'hommes des mains de Nicolas Hulot le 14 décembre 2018

Voilà une nouvelle qui nous réjouit particulièrement : la réalisatrice Marie-Monique Robin est lauréate du Prix littéraire des Droits de l'homme, une distinction qui encourage depuis 1984 les publications engagées pour les droits humains. Une récompense hautement méritée pour celle qui dénonce depuis tant d'années les dérives de notre système.

Journaliste d'investigation tenace et réalisatrice de documentaires chocs, Marie-Monique Robin est une femme d'action, de terrain, dont nous suivons les enquêtes depuis de nombreuses années. Après "Le Monde selon Monsanto" en 2008 (prix Rachel-Carson 2009), elle revient à la charge contre le Roundup, l'herbicide phare de Monsanto, la multinationale qui fabrique et commercialise la plupart des OGM et des pesticides échangés sur la surface du globe. Un travail de recherche qui va très loin dans la démonstration de la dangerosité du glyphosate, principal ingrédient du Roundup, cancérigène et perturbateur endocrinien, qui rend malade et tue sol, végétaux, animaux, humains...

Découvrez notre interview de Marie-Monique Robin sur "Qu'est ce qu'on attend" 

C'est pour son livre "Le Roundup face à ses juges" (éditions La Découverte) que Marie-Monique Robin a obtenu le 14 novembre dernier le Prix littéraire des Droits de l'homme, adapté du documentaire du même nom, diffusé sur Arte en 2017. Son enquête retrace la mise en place du Tribunal International Monsanto qui s'est tenu à La Haye en 2016, un tribunal citoyen permettant aux victimes du glyphosate d'être entendues par des juges, et auquel la firme américaine mise en cause a refusé de participer. Marie-Monique Robin était alors marraine du tribunal.

Lire notre article Glyphosate : les alternatives existent

Depuis, Monsanto a été reconnu coupable d'atteinte aux droits humains et a été condamné en août 2018 à verser 289 millions de dollars dommages et intérêts à un jardinier américain atteint d'un cancer. Une décision contre laquelle le géant de l'agrochimie avait fait appel, se soldant en octobre 2018 par une réduction des dommages et intérêts à 78,5 millions de dollars acceptée par la victime du Roundup. Précisons que ce procès était le premier accusant Monsanto contre lequel 8000 procédures juridiques sont actuellement en cours aux Etats-Unis. 

La distinction sera remise à Marie-Monique Robin le vendredi 14 décembre à l’Assemblée nationale des mains de Nicolas Hulot. L’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire avait d’ailleurs préfacé « Le monde selon Monsanto », le précédent ouvrage de Marie-Monique Robin

Les précédents lauréats du Prix Littéraire des Droits de l'homme :

2017 : Pascal Bruckner : "Un racisme imaginaire", Islamophobie et culpabilité, éditions Grasset
2016 : Malika Sorel-Sutter : "Décomposition Française", édition Fayard
2015 : François Collosimo : "Les hommes en trop, la malédiction des chrétiens d'Orient", édition Fayard
2014 : Dominique Schnapper : "L'esprit démocratique des lois", édition Gallimard
2013 : Boris Cyrulnick : " Sauve toi, la vie t'appelle", édition Odile Jacob

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

Articles du thème Perturbateurs endocriniens
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte