Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Coiffure

Huile, eau florale, vinaigre de cidre : 5 soins quotidiens qui vont changer vos cheveux

Hydrater ses cheveux avec de l'eau florale, et autres secrets de pro
Nos cheveux ont plus besoin d'hydratation que de nutrition.
Unspash.com/Hannah Morgan
Cheveux divins Cheveux divins
Audrey Etner
Par Audrey Etner
le 11 janvier 2021

Depuis son salon de coiffure du Sud de la France, Isabelle Descamps allie conscience et expérience pour transmettre une autre compréhension de notre chevelure. En la soignant, elle offre à ceux qui viennent la consulter une vision novatrice de cette "matière organique qui fait partie de notre corps”, selon ses propres mots. Rencontre et conseils pratiques totalement inédits.


Partenaire

FemininBio Magazine 32
(©Idix)

Cet article a été publié dans le magazine #32 décembre 2020-janvier 2021
>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

Si vous êtes déjà rompue aux cosmétiques bio en matière capillaire, vous n'avez peut-être jamais pris le temps de vous interroger sur ce qui compose vos cheveux. Isabelle, coiffeuse depuis vingt-sept ans installée à Lauris, petite commune du Vaucluse, apporte sa singularité à l'exercice de sa profession en donnant à voir les cheveux comme une matière vivante reliée à nos organes et nos émotions.

Les cheveux, reflets de nos états d'âme

"Mon métier, c'est de prendre soin de la santé des cheveux", explique Isabelle avec conviction, et dans ce domaine elle entend rendre ses clients responsables et autonomes. "Nos cheveux ont des cycles, sont confrontés au rythme des saisons, à celui des planètes." Cette absence de linéarité expliquerait nos "bad hair day", car selon Isabelle il est une relation évidente entre l'aspect de nos cheveux et nos périodes de stress ou de choc.

Une relation différente à tisser

Peu à peu elle s'est mise à proposer des soins et de l'accompagnement en lieu et place des sacro-saintes colorations que venaient subir ses clientes tous les mois pour masquer leurs cheveux blancs. Devant le désarroi provoqué par "l'angoisse des racines", Isabelle incite à se questionner : "Pourquoi est-ce que je colore mes cheveux ?" Elle parvient à transformer cette dépendance en proposant un vrai moment de détente à celles qui franchissent le seuil de son salon. Et un accompagnement à l'acceptation de soi, du temps qui passe, de se voir vieillir...

Et le végétal dans tout ça ? "On est en train de se dessiner un destin qui n'est pas la bonne route, explique Isabelle, on propose le même service qu'en chimique, alors qu'il faudrait changer la proposition.Avec les grands groupes qui se saisissent du filon, les cultures sont achetées avant qu'elles poussent, et si le monde entier passait au végétal ce serait une autre catastrophe pour l'environnement. " Matière à repenser notre capillarité !

5 conseils inédits pour soigner ses cheveux

Voici les conseils de pro d'Isabelle pour potentialiser nos soins capillaires.

Diluez votre shampooing
En général, on se pose peu de questions quand on se lave les cheveux. On verse le produit dans la main, on le colle sur sa tête et on frotte. Simple comme bonjour. Sauf que... les cheveux ont des écailles, comme les pommes de pin ! Et si on les frotte entre eux, ils se cassent. La solution d'Isabelle consiste dans un premier temps à diluer son shampooing pour le rendre plus alcalin. Moitié shampooing, moitié eau, dans un petit tube vide et on secoue. Ainsi l'émulsion se fait avant de toucher notre tête. On verse ensuite le mélange sur les cheveux, on masse le cuir chevelu et on ne touche surtout pas aux longueurs. En effet, sauf cas exceptionnel, seuls les racines graissent et nécessitent un lavage. L'écoulement du rinçage suffira au reste des cheveux. Quant au shampooing solide, il s'agit de le faire mousser dans la main, comme un savon pour le corps, et pas directement sur la tête. Là aussi nous avions tout faux...

Tempérez vos envies de soins
Êtes-vous de celles qui ont une étagère remplie d'après-shampooings et de masques en tous genres ? Dans certaines zones où l'eau est très calcaire, on peut rapidement avoir des cheveux rêches et ternes après le lavage. Pour Isabelle il convient de traiter avec parcimonie, uniquement les longueurs et les pointes, mais tout de même après chaque shampooing. En effet l'action du soin permet de refermer les écailles des cheveux et de les préserver de la casse. On évite soigneusement les 2-en-1 qui auront tendance à graisser l'ensemble. Appliquez un peu de crème –elle ne doit pas se voir à l'œil nu –sur les longueurs et les pointes, en "griffant", et laissez poser 2 à 3 minutes.

Rincez au vinaigre de cidre
Et pour le rinçage ? Si on remet de l'eau calcaire, l'action du soin aura été vaine. La solution d'Isabelle ? Une fois les cheveux bien rincés et le soin évacué, on utilise le vinaigre de cidre dilué en dernier rinçage. En effet l'acide dissout le calcaire et referme les écailles des cheveux. Concernant la dilution, elle conseille 3 cuillerées à soupe de vinaigre dans 500 ml d'eau.

Huilez avant de laver
La nutrition des cheveux se réalise avant lavage. Isabelle conseille l'huile végétale en pose longue, le temps que les principes actifs pénètrent le cuir chevelu et les longueurs pour les fortifier. On peut ainsi laisser poser tout une nuit ou toute la journée. Et pour les huiles, comme en cuisine, montrez-vous créatives en associant une huile de votre terroir et une plus lointaine, par exemple olive et argan,
ou encore avocat et ricin.

Hydratez chaque matin
Si on a l'habitude d'hydrater la peau de son visage chaque matin, on pense plus rarement à nos cheveux. Pourtant, ils ont plus besoin d'hydratation que de nutrition. La nuit crée de la friction, donc un courant électrique au niveau des cheveux. On peut vaporiser le mélange de rinçage vinaigre et eau ou, encore mieux, choisir un hydrolat. Si on a tendance à transpirer, la sauge sera efficace, sur un cuir chevelu irrité préférez le tilleul ou le bleuet, et s'il n'y a rien de particulier, de la lavande ou de la camomille.

Bonus spécial poux
Votre enfant est une "tête à poux" ? Isabelle a mis au point une solution préventive très innovante pour venir à bout de l'infestation continue des petits parasites. Des sachets d'infusion 100 % végétale et écoresponsable, dont l'eau de rinçage modifie "l'attraction olfactive" du pou pour les cheveux de nos petits. Infos et commandes du produit "Fini Poo"par mail (zencoiffure84360@yahoo.fr).

Notre invitée

Isabelle Descamps est "coiffeuse de bon sens". Elle exerce dans le Vaucluse, dans son salon Zen Coiffure. Sa page Facebook : Anti poux naturel.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire