Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Pratique

J'ai les cuisses qui frottent en été : quelles solutions ?

Claire Boubert
Par Claire Boubert
Mis à jour le 07 juin 2022

Vous aviez abandonné l’idée de mettre votre robe préférée cet été ? FemininBio arrive à votre rescousse avec des astuces qui vont assurément changer votre vie et soulager vos cuisses qui se frottent.


Partenaire

Il fait beau, il fait chaud, on ressort nos plus belles tenues. Bien que l’on aime l’été, il y a quelque chose dont on se passerait bien durant cette saison : les frottements de cuisses. Cette sensation désagréable lorsque l’on marche. Le coupable ? La chaleur. Avec le beau temps et les températures qui augmentent, on transpire, et nos cuisses aussi transpirent. C'est cette transpiration qui va nous causer une sensation de brûlure dont on se passerait bien.

La dermatologue Nina Roos, auteure du livre Une peau en pleine forme explique que la femme ressentira, à cause de la sudation, l’inconfort du frottement permanent de ses jambes; ce qui peut entraîner, à terme, irritations, rougeurs et plaies. Si "le frottement peau contre peau est naturel et rarement gênant", la transpiration due aux fortes chaleurs contient du sel, qui provoque à son tour un "effet d’abrasion saline", explique la spécialiste. La peau de l’entrecuisse ainsi agressée, des sensations de brûlures apparaissent.

Il est important de rappeler que le frottement des cuisses n'est pas un désagrément qui touche seulement les personnes en surpoids ; les cuisses qui se touchent résultent surtout de la morphologie. Elles ont même un nom : les mermaids thighs. Mais pour les éviter, quelques astuces de grands-mères peuvent vous aider à vous libérer de ces irritations.

La crème isolante

Totalement invisible, ce produit résiste à l’eau et à la transpiration. Cette barrière redoutable ne coûte pas excessivement chère : vous la trouverez en pharmacie pour une dizaine d’euros. De plus, les crèmes isolantes sont parfaites pour traiter les irritations et les rougeurs provoquées par cet inconfort. Sans parfum ni paraben, cette crème est également adaptée pour les mains, le corps et le visage.

Le talc pour bébé

D’ordinaire employé pour prévenir les risques d’érythème fessier du nourrisson, le talc pour bébé est un agent adoucissant qui vous fera oublier les irritations en une seule application. Cette poudre non parfumée est totalement indécelable une fois appliquée. Vous pouvez vous procurer ce type de produit en supermarché comme en pharmacie. Un point négatif cependant : les effets ne durent pas très longtemps. Il vous faudra renouveler l’application plusieurs fois par jour pour rester confortable.

Elles ont aussi d’autres vertus : elles sont, par exemple, adoucissantes et hydratantes. Certaines contiennent du beurre de cacao ou de la fécule de maïs.

Les huiles cosmétiques végétales

Les huiles végétales n’ont pas leur pareil pour protéger la peau et éliminer les frottements de cuisse en une seule application. Grâce au film gras qu’elles déposent sur votre épiderme, les cuisses ne peuvent plus s’échauffer !

La jarretière et le short cycliste

Voici deux accessoires à avoir dans son armoire pour éviter les frottements. Ils se glissent sous les habits et se font bien vite oublier.

Les jarretières sont des sortes de jambières spécialement conçues pour soulager les inconforts ; ils en existent pour tous les goûts et toutes les fantaisies. Quant au short cycliste, il s’enfile un instant et reste très discret. Il en devient presque indécelable sous les vêtements les plus serrés.

Le déodorant

Pour détourner ce cosmétique et en faire une arme de choix contre le frottement de cuisses, il suffit de le mettre à l’intérieur de vos jambes ! Il forme immédiatement une barrière protectrice qui empêche la peau de s’irriter. Avec lui, fini les brûlures. Pensez cependant à renouveler l’application régulièrement.

La vaseline

Si la vaseline est efficace pour prévenir les irritations, elle peut en décourager plus d'un car elle est très grasse. Mais ça reste un produit très bon marché et facile à utiliser. On trouve ce produit un peu partout, en supermarché comme en pharmacie et il procure le même effet que les crèmes isolantes spécifiques à cet usage.

L'huile de monoï

L'huile de monoï aurait également fait ses preuves pour empêcher les produits induits par les "cuisses de sirènes". Très nourrissante, mais également apaisante et adoucissante, il s’agit d’un corps gras. Elle permet aux cuisses de se toucher sans se faire mal, puisqu’elles vont "glisser" l’une contre l’autre. Elle calmera également la peau irritée.

Hamamélis en extrait

L’hamamélis est plante qui est considérée comme un des meilleurs anti-transpirant naturel. Apaisant, astringent et tonique, il sublime également les peaux sensibles, irritées, rougies ou couperosées. A l’aide d’une boule de coton, appliquez l’extrait sur les cuisses puis laissez sécher sans essuyer.

Pierre d'alun

La pierre d'alun est un minéral astringent, ce qui signifie qu'elle va pouvoir resserrer les pores de la peau. C'est par cette propriété qu'elle permet de limiter la transpiration de façon naturelle. Passez sur les cuisses un morceau de pierre d'alun. A base de sel de potassium, ce cristal naturel est un déodorant naturel, un antiseptique et un antibactérien, bien toléré par toutes les peaux.

La recette maison

Voici une recette de grand-mère : pour réduire les frottements et soulager les peaux irritées, concoctez une lotion apaisante.

Prenez une grande casserole que vous remplirez d’eau et faites la chauffer. Ajoutez 4 cuillères à soupe de thé noir et laissez infuser quelques instants. Versez ensuite une demi-tasse de gel d’aloe vera et mélangez la préparation jusqu’à la dilution complète. Enfin, filtrez votre mixture et placez-la dans un flacon en verre. Il ne vous reste plus qu’à tamponner votre peau avec cette solution.

Comment apaiser les cuisses rouges et douloureuses ?

S'il est déjà trop tard pour éviter les cuisses échauffées, il existe des techniques pour soulager les irritations et brûlures.

  • Poser une compresse de lait sur la brûlure. Le lait contient des matières grasses qui vont permettre d'apaiser et d'aider à la cicatrisation.
  • Soigner la zone avec de l'aloe vera en gel. L'aloe vera est connue pour son action réparatrice au niveau des cellules. La plante va ainsi aider à mieux cicatriser.
  • Utiliser de l'huile de millepertuis, pour ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes.
  • Laissez macérer dans l'eau, les feuilles d'un chou (débarrassées de leurs grosses nervures) pendant 3 à 5 heures. Appliquez directement en compresse sur la zone de peau touchée. Tandis que la peau va se réhydrater, le film lipidique se reformer et l’inflammation s’effacera.
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire