Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Yoga

La posture du papillon : jouir du vivant et expérimenter sa sensualité

La posture du papillon : ouvrir les ailes de votre bassin et jouir de la vie
"Être papillon, c’est accepter de ne plus être larve, de changer, de grandir, pour virevolter dans le monde"
Marion Sebih
Marion Sebih
le 13 mai 2020
Quelle posture vous invite corporellement et mentalement à vivre vos transformations intérieures et à jouir de votre vie ? Comment imprimer dans votre chair et dans votre inconscient une dynamique de métamorphose, de liberté et de joie, cette dynamique indispensable pour vivre un réel déconfinement ? Le mouvement rythmé du papillon ouvre vos hanches et fait sauter tous les verrous qui vous empêchent d’être libre et d’expérimenter votre sensualité. Explorez et faites danser les ailes de votre bassin.
Partenaire

Marion Sebih, diplômée en philosophie et enseignante de Yoga (auteure du Kundalini des saisons, Yoga du Vivant, ed Flammarion Juin 2020), vous invite à un voyage corporel unique à travers des postures de yoga décryptées symboliquement et organiquement. Les postures de yoga sont des postures de vie. Vivre le langage symbolique des géométries sacrées (ASANA) est une clef pour reprogrammer votre mental. Vivre le bon sens organique des exercices permet de vous reconnecter à l'intelligence de votre corps. Marion choisit des postures pour vous accompagner à mieux vivre chaque étape de notre actualité mondiale. Cette semaine, c’est le déconfinement en France, c’est la sortie vers la vie extérieure. Êtes-vous prête au changement ? Êtes-vous prête à jouir du vivant ? Êtes-vous prête à vous offrir à la vie ?

Le papillon, symboliquement

Le symbole est le langage de l'inconscient, un langage qui parle à l'inconscient collectif et qui sait ouvrir les possibles en vous et autour de vous. Le papillon est le symbole du changement. Vous ressentir papillon, vous invite à une transformation intérieure profonde dans un quotidien en pleine mutation. Être papillon, c’est accepter de ne plus être larve, de changer, de grandir, pour virevolter dans le monde. Ouvrir les ailes de votre bassin dit à votre inconscient et à l’univers que vous êtes enfin prête à réaliser vos désirs les plus profonds. Le Kundalini Yoga nous apprend que le bassin est le siège des désirs de l’âme. Il ne s’agit pas ici d’assouvir des plaisirs éphémères et superficiels mais de vivre et d’incarner ce qui fait sourire votre être véritable.

Posture du papillon, physiquement

La posture

Dans la posture du papillon, vous êtes assis, vos ischions connectés à la Terre.

  • Votre colonne est droite.
  • Vos genoux sont pliés pour laisser vos cuisses s’ouvrir et votre entre-jambe respirer.
  • Vos pieds sont face à face, talon contre talon.
  • Vos doigts attrapent vos gros orteils.
  • Vos bras sont des leviers souples qui accompagnent les battements d’ailes de vos genoux.
  • Vos yeux sont fermés et tournés vers votre troisième œil (situé entre vos sourcils).

La respiration du feu

  • Vous expirez par le nez comme pour vous moucher en douceur.
  • À chaque expiration, vous rentrez votre nombril qui s'enfonce vers votre colonne.
  • Votre inspiration est brève et discrète.

>> A lire sur FemininBio Kundalini Yoga : posture de l'Envol pour se réouvrir au monde après le confinement

Que se passe-t-il en vous ?

Le battement de vos jambes déverrouille vos hanches et assouplit votre bassin qui peut ainsi s’ouvrir à la danse de l’amour. Votre entre-jambe (plancher pelvien) respire enfin et s’autorise à jouir du vivant. Le mouvement des hanches fait sautiller vos gonades (ovaires pour les femmes et testicules pour les hommes). Vous vitalisez ainsi votre système endocrinien et hormonal. La respiration du feu stimule votre feu digestif et vous allège. Vous vous autorisez à digérer tout ce qui vous pèse et tout ce qui vous sépare de votre joie. Énergétiquement, vous stimulez votre deuxième chakra, siège énergétique de votre libido et de votre créativité.

Astuces yogiques :

Placez un petit coussin sous vos fesses pour avoir la colonne droite.

Écoutez une musique qui vous ouvre au vivant.

Si vous avez vos lunes (règles) préférez une respiration longue et profonde.

Continuez pendant 3 minutes puis inspirez jusqu’à poumons pleins, gardez l’air 10 secondes et activer la contraction du périnée et de l’anus pour renforcer votre plancher pelvien.

Expirez profondément jusqu’à poumons vides pour clôturer l’exercice.

Marion Sebih  est enseignante de Kundalini Yoga, conférencière dédiée à la prise de conscience du vivant. Auteure de Kundalini des saisons, yoga du vivant, aux éditions Flammarion.

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Sujets
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire