Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Ménage de printemps

Comment avoir une maison propre et saine en quelques gestes simples ?

parfumer sa maison au rythme des saisons
En présence d'une personne malade dans le logement, il faut aérer 3 fois par jour. Cependant, au printemps les allergènes extérieurs sont nombreux également. Aérer de préférence tôt le matin.
Publirédactionnel
Publirédactionnel
le 26 mars 2020
Dans certains logements nous sommes plusieurs à cohabiter. Pour éviter la propagation de germes, saleté et ainsi vivre dans un habitat sain, il convient de respecter quelques règles essentielles d'hygiène.

Partenaire

A l'arrivée du printemps, les allergènes et les dernières poussières d'hiver ne font pas bon ménage. Il convient alors de profiter de cette saison plus douce pour aérer davantage les pièces de la maison et procéder à quelques gestes simples pour un intérieur sain et propre.

De l’air !

Alors qu'en climat tempéré nous passons en moyenne 85% de notre temps dans des lieux clos, nous nous exposons à de nombreux polluants :
polluants chimiques tels que les Composés Organiques Volatils, Monoxyde de carbone. Pour les éviter, privilégiez des produits ménagers sans allergènes étiquetables et ne fumez pas à l’intérieur.
bio contaminants provenant d'allergènes domestiques issus d‘acariens, d’animaux domestiques, de moisissures.

Pour y remédier, il faut aérer toutes les pièces du lieu de vie au minimum 10 minutes par jour.
En présence d'une personne malade dans le logement, il faut alors aérer 3 fois par jour. Cependant, au printemps les allergènes extérieurs sont nombreux également. Aérer de préférence tôt le matin.

Nettoyer toutes les surfaces

Nous manipulons de nombreux objets : smartphone, poignées de porte, interrupteurs, volant de voiture. Il est donc indispensable de désinfecter les surfaces des objets et des meubles à l'aide d'un chiffon qui servira uniquement au nettoyage de chacune des surfaces (Il faudra le laver à plus de 60°C immédiatement). Ceci est à faire très régulièrement en période d'épidémie.

Soyez vigilant concernant les allégations désinfectantes. Selon l’objectif souhaité, vous devez retrouver au niveau de la composition et/ou du mode d'emploi, les conditions d’actions : bactéricide, fongicide et ou virucide. Si rien n'est indiqué, alors le produit n'a pas été testé pour un usage désinfectant.

Nettoyer les sols et les sanitaires

Pensez d'abord à dépoussiérer et nettoyer vos surfaces en hauteur et seulement ensuite le sol.

Les WC doivent particulièrement faire preuve de vigilance. Une désinfection régulière des toilettes doit être effectuées plusieurs fois dans la semaine. De plus pour éviter les allergènes, évitez les diffuseurs de parfums permanents, les blocs WC aux parfums rémanents et synthétiques, les désodorisants.

Laver les draps, serviettes et autres textiles

Il faut identifier deux types de linge de maison : celui en contact direct avec les personnes et ceux qui ne le sont pas ou moins.

Pour le linge en contact avec les personnes, comme les draps, serviette de toilette, serviette de table, torchon, en période d'épidémie il est indispensable de les laver à plus de 60°C pendant au moins 30 minutes. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, c'est la seule façon de faire perdre les propriétés infectieuses d'un virus.

Sans oublier bien sur les vêtements, écharpes, foulards, manteaux et autres gants. Ne laisser pas votre linge stagner dans votre panier à linge, les germes vont alors se déposer sur d'autres textiles. On lave tout de suite et avec une lessive écologique de préférence. Pour le reste du linge lavez le comme d’habitude.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire