Santé

Gastro 2017: que manger quand on a une gastro-entérite?

Publié le 15 décembre 2016 - Mis à jour le 28 décembre 2016

L'épidémie de gastro-entérite s'est installée depuis le début du mois de décembre 2016 en France, particulièrement dans le nord et de l'ouest du pays, rapporte l'agence Santé publique France. Nos conseils pour une alimentation adaptée...

Depuis début décembre 2016, ce sont près de 400.000 personnes qui ont consulté un médecin généraliste pour des diarrhées aiguës: l'épidémie de gastro-entérite s'est installée particulièrement dans le nord et de l'ouest du pays, d'après les informations de l'agence Santé publique France.

La gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause vomissements, diarrhée, nausées et crampes abdominales. Elle est souvent de courte durée (48 à 72h) mais il convient d’adopter une alimentation particulière pour accélérer la guérison - bien sûr, les conseils qui suivent ne remplacent pas un avis médical.

- Privilégiez les féculents. L’amidon qu’ils contiennent permet de restaurer l’équilibre gastro-intestinal, d’espacer les crises de vomissements et de ralentir le transit. Le riz est champion dans cette catégorie mais on en trouve aussi dans les pâtes et le pain blanc. Ne mangez pas de produits aux céréales complètes, les fibres qu’ils contiennent fluidifient les selles.

Il faut éviter de consommer des fruits et légumes crus mais vous pouvez tout de même agrémenter votre riz de carottes cuites qui sont un puissant anti-diarrhéique. La banane, riche en potassium, a le même effet. Consommez-la écrasée avec un peu de sucre muscovado, riche en minéraux. On évitera les sucres simples comme le glucose pendant cette période.

Bannissez l’huile et le beurre! On lève le pied sur toutes les matières grasses qui augmentent la vitesse du transit.

Diarrhées et vomissements à répétition déshydratent votre corps alors pensez à boire beaucoup d’eau.

Quand les symptômes commencent à disparaître, vous pouvez réintroduire progressivement et en petite quantité certains aliments. En commençant par les yaourts puis les fruits et les légumes. Et enfin, la viande et le poisson.

Pendant la convalescence, consommez des probiotiques, ces micro-organismes vivants contenus dans le kombucha  (thé vert ou noir fermenté) ou le kéfir (lait fermenté). Ils permettent de reformer la flore intestinale, souvent mise à mal pendant les épisodes de diarrhée. 

Ces conseils ne remplacent pas un avis médical.

Lire notre article sur les solutions naturelles contre la gastro-entérite.

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !