Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Aromathérapie

Nausées, vergetures et mal de dos, les huiles essentielles utiles pour les femmes enceintes

Huiles essentielles : comment les utiliser pendant la grossesse ?
Les huiles essentielles sont une solution naturelle pour prendre soin de soi pendant la grossesse, à condition de respecter strictement les précautions d’usage.
Matilda Wormwood/Pexels
Maternité bienveillante Mère-veille
Françoise Couic-Marinier
Par Françoise Couic-Marinier
le 28 avril 2021

Les huiles essentielles ont des vertus thérapeutiques préventives et curatives idéales pour les maux du quotidien, même chez la femme enceinte ! Si celles-ci sont utilisées avec les précautions d'usages, il est tout à fait possible d'en tirer un maximum de bienfaits.


Partenaire

Durant la grossesse, de nombreuses sensations traversent le corps de la femme enceinte, et les huiles essentielles sont une solution naturelle pour prendre soin de soi, à condition de respecter strictement les précautions d’usage. En respectant les indications, on apprend à utiliser à bon escient ces concentrés de végétaux détonants et incroyablement efficaces ! Au moindre doute, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

1. Huile essentielle de mandarine verte, en cas de hoquet de bébé in-utero

Actions

  1. Antispasmodique
  2. Assainissante de l’atmosphère

Contre-indications : Ne pas utiliser cette HE avant 3 mois de grossesse révolus, ni en cas d’allergie aux produits contenant du limonène.

Précautions : Attention, l’HE de mandarine verte étant photosensibilisante, évitez toute exposition au soleil dans les 3 à 6 heures suivant l’application (selon les endroits plus ou moins ensoleillés où vous vous trouvez). La dilution préconisée est de 1 à 3 % sur la peau, soit de 30à 90 gouttes pour 100ml d’HV ; dans certaines formules spécifiques, la dilution peut être moindre.

Principales utilisations

  • Pour bien dormir : 1goutte sur l’oreiller (à retourner pour éviter tout contact avec la peau fragile du visage) le soir, de 3jours à plusieurs semaines.
  • En cas de hoquet du bébé in utero: 1 goutte dans 4gouttes d’HV de noisette par exemple, en massage sur le ventre de la femme enceinte (c’est une exception, puisque en principe on ne masse pas le ventre d’une femme enceinte avec des huiles essentielles), une seule application suffit en général.

2. Huile essentielle de citron jaune, en cas de nausées

Actions

  1. Antinauséeuse
  2. Assainissante de l’atmosphère
  3. Antivirale légère

Contre-indications : Contre-indiquée à forte dose chez les personnes sous traitement anticoagulant.

Précautions : Évitez toute exposition au soleil dans les 3 à 6 heures suivant l’application (selon les endroits plus ou moins ensoleillés où vous vous trouvez). La dilution préconisée est de 1 à 5 % sur la peau, soit de 30 à 150 gouttes d’HE dans 100ml d’HV.

Principales utilisations

  • En cas de nausées du matin : 1 goutte sur une boulette de pain ou un comprimé à base de gingembre, à renouveler 2 fois par jour si les nausées persistent dans la journée.
  • Pour assainir la chambre avant le sommeil : 10 gouttes dans un diffuseur nébulisateur à faire fonctionner pendant 5 minutes. À renouveler durant une semaine si nécessaire.

>> A lire aussi : Huiles essentielles : soigner mes enfants sans risque

3. Huile essentielle de géranium rosat ou Bourbon, sur les vergetures

Actions

  1. Répulsive des insectes piqueurs
  2. Astringente de la peau fragilisée, efficace contre les vergetures et le relâchement cutané

Contre-indications : Ne pas utiliser avant 3 mois de grossesse révolus.

Précautions : La dilution préconisée est de 1à 2 % sur la peau, soit de 30 à 60 gouttes d’HE dans 100ml d’HV ; dans certaines formules spécifiques, la dilution peut être moindre. Faire un test au pli du coude avec 1 goutte de cette HE pure 20 minutes avant le premier soin pour éviter tout risque d’allergie.

Principales utilisations

  • Pour assouplir la peau et éviter les vergetures et tout relâchement cutané : 30 gouttes dans 100ml de lait pour le corps (adapté à la peau de la femme enceinte, bio et hypoallergénique), en massage du corps à la sortie de la douche, tous les soirs si besoin ou envie.
  • Pour éloigner les moustiques avant le coucher : 3 gouttes d’HE de géranium rosat et 3 gouttes d’HE d’eucalyptus citronné dans un diffuseur nébulisateur à faire fonctionner dans la chambre, sans la présence de la femme enceinte, pendant 5minutes, tous les soirs d’été si nécessaire.

4. Huile essentielle d’eucalyptus citronné, pour les maux de dos

Actions

  1. Apaisante
  2. Antidouleur
  3. Répulsive des moustiques

Contre-indications : Ne pas utiliser avant 3 mois de grossesse révolus.

Précautions : La dilution préconisée est de 1à 3 % sur la peau, soit de 30à 90gouttes d’HE dans 100ml d’HV ; dans certaines formules spécifiques, la dilution peut être moindre.

Principales utilisations

  • En cas de coup ou de piqûre d’insecte : 2 gouttes mélangées à un peu d’HV de calendula le plus rapidement possible après un coup, puis à renouveler 10 minutes après la première application, jusqu’à 4 fois la première heure, puis 3 fois par jour pendant 1à 2 jours.
  • En cas de douleurs de dos et/ou pelviennes : 3 gouttes dans 10 ml d’HV de calophylle inophyle, en massage 3 fois par jour si nécessaire, pendant 1 semaine maximum.

5. Huile essentielle de camomille romaine, pour les brûlures d'estomac

Actions

  1. Calmante et sédative
  2. Atténue les douleurs et brûlures d’estomac

Contre-indications : Ne pas utiliser avant 3 mois de grossesse révolus.

Précautions : La dilution préconisée est de 1 à 3 % sur la peau, soit de 30 à 90 gouttes d’HE dans 100ml d’HV ; dans certaines formules spécifiques, la dilution peut être moindre.

Principales utilisations

  • En cas de remontées acides : 1 goutte sur une boulette de pain en fin de repas, jusqu’à 2 fois par jour pendant 3 jours. Consultez si les symptômes ne passent pas.
  • En cas de stress, de difficultés d’endormissement : 2 gouttes à respirer sur un mouchoir, jusqu’à 4 fois par jour pendant 3 ou 4 jours, à renouveler si nécessaire.

Le livre :

Huiles essentielles pour la femme enceinte , Françoise Couic-Marinier, aux éditions Solar.
(©Editions Solar)

Cet article est extrait du livre Huiles essentielles pour la femme enceinte de Françoise Couic-Marinier paru aux éditions Solar.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire