Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

De la nouvelle lune du 12 avril à la pleine lune du 27 : un mois décisif pour la justice

Nouvelle lune du 12 avril 2021
Cette Nouvelle Lune en Bélier intensifie les désirs, l’envie de vivre l’amour plus fort, de se lancer dans des initiatives, de semer de nouvelles graines.
Philippe Donn/Pexels
L'actualité qui fait du bien Nouvelles fraîches

Ce lundi 12 avril marque un événement astral important : la nouvelle lune en bélier. Un nouveau cycle lunaire sous le signe de l'impulsion et de l'action.


Partenaire

Décyptez votre thème astral Julie Gorse Hachette
(©Hachette)

Julie Gorse est enseignante en astrologie, auteure de Décryptez votre thème astral, paru aux éditions Hachette, une méthode simple pour comprendre enfin votre thème. Elle est également praticienne en mémoire cellulaire. Son site : juliegorse.com
Christian Maillé est coach, artiste spirituel et symbiologue. Sur son site associatif souffledartmonie.com vous trouverez toute sa présentation, ainsi que ses propositions d'ateliers et de stages.

La tension est perceptible en ce mois d’avril. Elle fait ressortir une ambivalence angoissante entre d’un côté le besoin de fête, de se libérer, se délivrer de cette période glacière, et de l’autre la peur, la souffrance psychologique et le besoin de sécurité.

Avec cette Nouvelle Lune, nous voilà dans le feu de l’action : les planètes personnelles (Mercure, Lune, Soleil et Vénus) sont dans le feu du Bélier, soutenues par Mars, qui les dynamise par l’air des Gémeaux : c’est le moment de dire tout ce qui «était tu».

Jupiter (en trigone à Mars) apporte toutes les opportunités nécessaires pour cela, notamment celles en lien avec le monde de la justice. Chiron en Bélier fait partie de cet appel à la fête printanière, il met toute son énergie créatrice de guérison à disposition. L’air des Gémeaux et du Verseau attise le feu du Bélier Solaire, dans lequel Vénus nous rend amoureux et nous donne la joie de se vivre au naturel.

Cette Nouvelle Lune en Bélier intensifie donc les désirs, l’envie de vivre l’amour plus fort, de se lancer dans des initiatives, de semer de nouvelles graines : la poussée des énergies de la vie est irrésistible. Nous ne tiendrons donc pas longtemps confinés face aux forces vives et naturelles du printemps. On ne peut contrôler la libido, la puissance de la vie et encore moins celle de la jeunesse : «les jeunes poussent». Ni les masques ni les vaccins ne retiennent la sève de l’âme. Cette Nouvelle Lune vient crier sa fureur de vivre.

Retrouver sa liberté d'être

L’être humain se meurt de ne plus avoir de contact, de ne plus se sentir «touché». Les neurosciences l’affirment : sans toucher, le corps devient souffrant, le cerveau n’évolue plus et l’angoisse se vit comme une camisole, dans la crainte de vivre à jamais une vie d’asile, enfermés, avec des piqures et un passeport pour être autorisés à sortir.

Le «trop c’est trop» de cette Nouvelle Lune en Bélier réveille les guerriers qui défendent leur vie. La question se pose : qu’est-ce qui pourrait encore nous faire tenir ? Il tarde à bon nombre d’entre nous de retrouver sa liberté d’être, de décider de sa vie.

Les conséquences de cette année de crise font des dégâts collatéraux qui viennent se cumuler au nombre de morts. Les grandes puissances du Monde ont-elles perdu la tête et leur cœur, au point de laisser mourir la Terre et les innocents ? La Pleine Lune du 27 avril portera le malaise de civilisation à son comble. Préparons-nous à une crise sans précédent. Il sera plus que jamais nécessaire, non seulement de se préserver du virus, mais aussi du stress, de la détresse et de la violence. Il sera urgent de s’aider les uns les autres et de s’aider soi-même à trouver une force d’ancrage, car le vent d’avril souffle fort ! Espérons que ce qui se met en place dans l’organisation de la justice humanitaire, aura à terme gain de cause, en se mettant du côté des petits. On a toujours besoin d’un plus petit que soi, de ce petit rien qui peut tout. Chacun est ainsi une graine porteuse d’un nouveau printemps.

Une nouvelle lune de justice

Ce qui ne sera pas entendu à la Nouvelle Lune, se retrouvera dans des inattendus explosifs et des changements difficiles à vivre, au moment de la Pleine Lune le 27 avril sur l’axe Taureau/Scorpion. Rien ni personne ne peut tenir une tension. Il serait temps que la justice fasse face à l’oppression et la pression. Quand ce n’est plus tenable, on bascule dans un changement qui amène à la vérité et à faire les choix justes.

Mars, la planète la mieux aspectée dans le ciel de la Pleine Lune, soutiendra autant Jupiter que le Soleil et la Lune : les actes seront posés, la justice pourra se mettre en place, et elle a déjà commencé.

Vénus sera opposée à la Lune et en carré à Saturne : les paroles continueront à se libérer, pour révéler tous les abus de pouvoir, les exploitations, les violences faites aux femmes, aux enfants et à la Terre. Mars, planète de l’énergie masculine, soutiendra les hommes, qui, à leur tour, pourront oser se confier sur leurs blessures et leurs abus. Paroles de femmes, paroles d’hommes, pour une même humanité de justice sur Terre. Et plus encore, nous conclurons avec Wonder Woman 1984 : «La vérité ne vient pas de l’homme, mais elle est donnée de la puissance universelle, elle est plus grande que nous tous».

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire