Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

Ce que nous dit la nouvelle lune du 1er avril sur les perspectives du printemps

Nouvelle lune du 10 juin et mercure rétrograde

Cette nouvelle lune clin d’œil un 1er avril, rappelle que le signe des Poissons arrive à sa plus forte activation.

Philippe Donn/Pexels
Christian Maillé
Par Christian Maillé
le 31 mars 2022

Ce vendredi 1er avril 2022 laissera apparaître dans son ciel une nouvelle lune sous le signe du Bélier, à 8h24. Un événement astrologique aux fortes énergies qui annonce un printemps où tout pourrait se jouer...


Partenaire

Lors de mon dernier article, sur l’équinoxe de ce mois et les perspectives du printemps, je finissais sur ces questions : « Oserons-nous nous donner la paix ? » … « Qu’est-ce que la paix ? »

Cette Nouvelle Lune va activer quelques réponses, car c’est une très belle Lune guérisseuse dans le fond, conjointe à Chiron et Mercure, avec aucune planète rétrograde dans le secteur. En ce signe du Bélier, tout encourage d’aller de l’avant à partir de sa force intérieure. De plus, la planète du Bélier, Mars conjoint à Saturne, en Verseau, se retrouvent sextile à cette Nouvelle Lune, il y a donc une vraie dynamisation quant aux initiatives possibles et à des engagements humanistes. L’actualité nous le montre avec des mouvements et des élans du cœur, ça s’active solidairement. Ce ne sera toutefois pas si facile, cette lunaison nous montre aussi l’ombre des dirigeants et ça tombe bien puisque l’image et le commentaire du degré Sabian de cette nouvelle lune, le 11° en Bélier résume quelque peu la situation :

« Le dirigeant d’une nation » : Il s’agit d’un pouvoir que donne la personnification du désir collectif, au risque d’une inflation d’égo, d’une psycho rigidité.

A lire aussi Nouvelle lune : rituel des souhaits pour atteindre ses objectifs

Ce degré nous rappelle le risque et l’illusion de remettre son pouvoir plutôt que de vivre son propre pouvoir de création. L’illusion de se croire détenteur d’une autorité sans discussion, de penser que toutes les pensées des autres sont siennes ou devraient l’être ! Ici la symbiologie nous renvoie à ces questions : Qui dirige en vous votre vie ? Quel pouvoir prenez vous sur autrui ? Quel est votre rapport à l’autorité ? En cette période des élections, et des grandes décisions des nations, plus que jamais, mieux vaut y répondre.

Le moment de poser ses intentions

Cette nouvelle lune vous propose de clarifier vos intentions et pas seulement de vote, avant de vous lancer et à partir de votre propre ressenti et créatif. Elle va commencer un cycle détonnant jusqu’à fin mai. Il est donc essentiel de bien la comprendre. Cet article fait suite au précédent où je développais déjà quelques perspectives de ce printemps historique.

La configuration actuelle nous laisse prévoir encore quelques épreuves surprises, notamment de par les aspects d’Uranus qui vont obliger à des décisions qui changeront la vie de tous. Pluton reste trigone au nœud nord karmique, ce qui propose de persévérer dans la maîtrise des énergies à vivre, et de continuer d’interroger le monde sur l’usage de la puissance, mais Pluton peut aussi exercer des destructions nécessaires pour que se manifeste ce qui se cache derrière les pouvoirs en place et que se mette en place une vérité d’harmonie et du juste. Pluton « re.mue », il ne s’arrête pas aux peurs ou à la mort, il est l’invisible derrière tout cela, l’Hadès. Il demande de conscientiser l’ombre. Je pense que les aspects de ce mois pousseront à prendre des décisions qui prennent en compte une conscience plus planétaire.

Un bouleversement du monde

C’est une nouvelle lune où toutes les planètes entre Uranus et Pluton se regroupent, ces planètes transpersonnelles encadrantes ouvrent et ferment la marche, en signes de terre, Taureau et Capricorne. C’est que la terre appelle à une conscience non seulement planétaire, mais aussi plus transpersonnelle. Ça ne pourra plus aller, « gazer comme avant », ça ne roulera pas comme avant, nos modes de consommations et de productions ne peuvent plus se vivre sans conscience que tout est vivant, que tout se tient l’un à l’autre. Symbiologiquement : A quoi, à qui tenez-vous, qui vous serait vraiment essentiel ? Comment y tenez-vous, dans le respect ? Ici, Uranus et Pluton forment une ligne à ne plus franchir sans conscience, et Neptune va en être le point fort. Les trois planètes transpersonnelles cette fois mettent le paquet d’ondes pour que la mutation, le changement de paradigme s’opère. Ces trois planètes au-delà de l’égo, forment donc dans cette nouvelle lune, une carte dessinant un bol, un blason qui signifie une capacité de recevoir, de regrouper des énergies en vue de servir ce plus grand nombre. Un bol en terre, un bol d’air nécessaire pour préparer le cycle qui vient, du jamais vu.

A lire aussi Numérologie 2022 : calculez votre chiffre d'année personnelle et votre nombre gardien

Neptune en point médian, devient ainsi un point focal qui renforce l’appel à la paix, à la vivre dans sa conscience, ouvrant une réceptivité à de belles énergies spirituelles. Neptune s’appuie également de plus en plus sur la présence de Jupiter à ses côtés pour transmettre au collectif ses énergies subtiles. Le signe des Poissons se magnifie dans cette conjonction qui se vit avec ses planètes maîtresses. Neptune et Jupiter donnent à leur signe toute sa puissance archétypale, une activation forte de l’amour élevé dont on aura besoin, les cœurs sont déjà à l’ouvrage. Cette configuration unique appelle à cesser de se piquer du poison de la haine, de la rancune, que ce soit sur un plan collectif ou individuel, il est temps que ces guerres affectives et grégaires cessent, que des ententes se trouvent, qu’une libération se fasse des souffrances du passé. Cette nouvelle lune chironienne est le mieux pour que ça se fasse, et pour nous montrer où le bât blesse, où ça reste sur le cœur. Cette structure énergétique en forme de bol, nous apportera t-elle de la chance, dans ce sens de l’aide d’une providence ? Nous allons vite le savoir.

Un cycle de conscientisation impulsé ce 1 avril jusqu’à fin mai

Cette nouvelle lune clin d’œil un 1er avril, rappelle que le signe des Poissons arrive à sa plus forte activation, avec la présence de ses deux maîtres. A la Pleine Lune du 16 avril prochain, cette puissance sera au maximale, espérons que nous saurons vivre ce crescendo des énergies dans la clarté de la conscience. En tout cas, chacun.e peut se préparer en ce début du mois de la Pâques, du grand passage, de la libération, d’une résurrection, à accueillir ce qui est plus grand que soi et qui va obliger vue les circonstances, les manifestations et autres phénomènes à dépasser son égo, ses habitudes, à s’ouvrir à une foi active. Cela sera nécessaire pour traverser cette initiation donnée à une échelle mondiale, l’humanité vit une initiation majeure, et chacun.e la vivra.

Une nouvelle lune qui marque un ensemencement sans précédent, suivi par la prochaine pleine Lune du 16 avril, avec l’ultime rencontre de Jupiter Neptune. Le cycle continuera dans sa puissance d’activation des consciences le 16 mai avec le transit de Jupiter en Bélier, au moment fort d’une autre Pleine Lune de taille, celle du Wesak ! Et cela, au moment d’une éclipse totale, après l’éclipse partielle préparatoire de la nouvelle lune du 30 avril sur Uranus du Taureau ! Accrochez vos ceintures, mieux encore, laissez-vous respirer, car toutes ces éclipses boostent les énergies, précipitent les changements, et ce sont des moments pour s’aligner avec toute l’intensité de présence de son âme. Le feu pourra se traduire de différentes façons, mais espérons-le dans un feu sacré. D’autant que par deux fois nous trouvons cette date du 16 (le 16 avril et le 16 mai). Le XVI, c’est l’arcane de la Maison Dieu, la tour foudroyée, la couronne de la toute-puissance de l’égo, de l’orgueil mise à terre. Je vous laisse les analogies à continuer, sans oublier les élections en France en avril, quelle ambiance !

Au vu de ce cycle intense, petits conseils pratiques :

Laissez-vous répondre à ces questions posées par les énergies de cette NL et du cycle en cours. Qu’aimeriez-vous commencer à acter qui vous tient le plus à cœur ? Dans quel secteur aimeriez-vous créer, vous singulariser ? Où pourriez-vous apporter votre part de paix, votre part d’âme ? Si vous écoutez ce qui répond, ce qui résonne en vous d’assentiment, alors allez-y, semez vos intentions dans le terrain de vos réponses, posez quelques actes significatifs dans ce sens, avec tout votre cœur à l’ouvrage. Et n’oubliez pas, plus que jamais, ancrez-vous dans la présence, enracinez-vous en laissant vos racines, votre souffle trouver la terre, laissez vibrer votre ventre, votre silence et votre présence intérieure. C’est évident, le seuil est atteint et on ne peut plus reculer. Autres conseils, c’est le moment de créer des rassemblements d’aides, des réseaux créatifs, des alliés pour trouver de l’autonomie, de puiser en vos valeurs et forces du dedans, c’est un temps pour que se déroulent des chaînes de solidarités où chacun.e fait part de sa singularité.

On le sait maintenant, l’état ne suffira pas, et je le rappelle, l’état c’est nous tous, c’est l’état d’être de chacun.e. L’état ce n’est pas seulement des têtes aux pouvoirs, chacun.e a du pouvoir de changer les choses, en commençant par reprendre conscience de son propre pouvoir créateur, qu’en lui est le possible. Cette nouvelle lune vous invite à prendre votre part de liberté, votre part de ciel bleu, votre part de pâturage, un espace de paix à partager. Il y a de belles graines de paix en chacun.e, et elles ont besoin pour leurs croissance de la Lumière de l’âme. Ces graines en ont besoin pour permettre de commencer à vivre son rêve quel que soit la couleur, tant qu’elle est de la couleur du cœur. Un feu de la création et de la destruction possibles, certes, mais création et destruction sont liées. Cette page perd de son blanc par le noir, ou le noir perd son noir par le blanc, en fait, noir et blanc se conjuguent pour donner cette transmission. Nous recevons tous un appel à notre part d’âme, plus que jamais, soyons réceptif et transmettons. Trouvons cet espace de paix en soi et laissons-nous en paix, le temps nécessaire pour s’ouvrir à la vibration de l’Amour, le temps de laisser agir les planètes Jupiter, Neptune, de laisser s’infuser notre âme dans notre bol corporel tout ce mois d’avril, il vous reste à boire cette infusion « PAIX ».

Pour la paix, merci.

Notre auteur

Astrologue, coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien, Christian Maillé est co-auteur avec Julie Gorse du livre Astrologie de l’âme, paru aux éditions Le lotus et l'éléphant.
Le site de Christian : souffledartmonie.com

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire