Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Beauté

Conseils de beauté naturelle pour l’été

Sylvie Hampikian
Sylvie Hampikian
le 04 juin 2012
L'air embaume la rose et la lavande, les abeilles s'agitent autour des pétales, le baromètre grimpe et les arbres tendent leurs branches feuillues au-dessus des jardins. L'été est là, emmagasinez les vitamines !

Partenaire

Les bons ingrédients de l’été

Durant cette période ensoleillée, le corps peut profiter des éléments extérieurs en toute sérénité. Moment idéal pour se régaler de légumes frais et de fruits gorgés de soleil, l’été permet de faire le plein de vitamines et d’énergie avant l’hiver.


Avant de vous exposer au soleil, protégez votre épiderme avec les bons ingrédients et soyez vigilantes au temps d’exposition. Le soleil fait chaque année des ravages en juillet et en août.

Et si d’aventure vous avez pris un mauvais coup ou que votre peau tiraille un peu, choisissez les meilleurs produits calmants et évitez les substances photosensibilisantes !

Emmagasinez les vitamines
La saison de juin à début septembre s’avère idéale pour goûter les fruits juteux et gorgés de vitamines, les légumes fraîchement cueillis et les plantes sauvages.

A consommer sans modération durant tout l’été.

  • Les carottes : vous pouvez faire une cure par voie interne (en crudités, en  jus) et appliquer de l'huile à la carotte sur votre corps pendant 2 à 3 semaines avant le bronzage. Cela donne bonne mine et prépare la  peau au soleil grâce à la richesse de la carotte en caroténoïdes et en vitamine A. Mais attention, cette huile ne protège pas du soleil et elle est même photosensibilisante, il faut donc arrêter l'application 48 heures avant de vous exposer.
  • Les plantes et les fleurs sauvages : roquette sauvage vivace près des plages, orties et pissenlits des chemins de randonnées, feuilles de plantain oubliées dans les jardins, pourpier, feuilles de mauve ou fleurs de soucis, les plantes alimentaires sauvages contiennent 4 à 10 fois plus de principes actifs que les plantes cultivées ! C’est le moment d’ouvrir les yeux, de laisser parler votre créativité culinaire pour épater petits et grands. Si vous avez un doute sur une espèce, demandez à un botaniste ou un pharmacien.
  • Les cerises : à manger bien mûres sur l’arbre, en jus, en soupe ou dans un clafoutis aussi souvent que vous le souhaitez. Reminéralisantes et détoxinantes, les cerises sont connues pour leurs vertus diurétiques. Elles stimulent le système immunitaire et apportent leurs vitamines notamment A et C ainsi que des minéraux. Attention toutefois si vous êtes fragiles sur le plan digestif, privilégiez les fruits cuits (mais sachez que la cuisson altère la plupart des vitamines). Conservez et faites sécher les queues de cerises, vous les utiliserez plus tard en tisane pour lutter contre la rétention d’eau.

Renforcez les défenses naturelles de votre peau

  • Le beurre de karité, l'huile de coco ou le bon vieux monoï :  appliquez préventivement sur les cheveux si vous risquez de vous trouver en situation très agressive (exposition de longue durée au soleil, au vent, à l'air marin). Pour que le masque se rince plus facilement, mélangez pour moitié au gel d'aloès (voir la recette masque capillaire allégé). Répartissez sur la chevelure. Eliminez le soir à l'aide d'un shampooing.
  • La menthe fraîche, le thé rouge ou thé rooibos, l'hibiscus ou  karkadé : non content de donner de délicieuses boissons désaltérantes, à consommer chaudes ou froides, l'infusion de ces plantes permet de préparer des lotions rafraîchissantes pour le visage (à conserver au réfrigérateur 3 à 4 jours pas plus). Appliquez à l'aide d'un coton : coup de frais garanti !
  • L'huile essentielle de citronnelle : pour éloigner les moustiques,  diluez-la à 5-10% dans de l'huile d'amande douce ou du gel d'aloès (5  à 10 gouttes dans 1 cuiller à café) puis appliquez par petite touche sur les zones découvertes du corps. On peut aussi porter sur soi un coton imbibé d'huile essentielle de citronnelle (en pendentif : très coquet !). Appliquée pure, à raison d'une goutte sur chaque bouton, elle calme les démangeaisons dues aux piqûres de moustiques. Et n'oubliez pas que d'autres huiles essentielles  éloignent les moustiques : géranium (Bourbon ou rosat), eucalyptus  (employer E. radiata), lemongrass (à employer diluée à 1% maxi car elle peut s'avérer irritante). A vous de choisir l'arôme qui vous convient le mieux.

Calmez les irritations dues au vent et aux rayons du soleil

  • La pastèque : vous pouvez l'appliquer en masque à la place du traditionnel concombre (pulpe mixée ou tranches fines posées sur le visage), pour hydrater, rafraîchir et calmer les irritations, dues notamment au vent, au soleil... C'est de plus un fruit très désaltérant et peu calorique à consommer sans modération l'été.
  • Le gel d'aloès : il hydrate la peau et les cheveux, il rafraîchit  et calme les irritations cutanées, notamment suite à un coup de soleil.
  • En revanche, l'été il faut éviter de se parfumer avant de s'exposer au soleil (risques de plaques éruptives, de brûlures, de taches  indélébiles sur la peau...). Il faut également éviter d'employer des produits photosensibilisants comme l'huile (macérat) de millepertuis ou les produits riches en huiles essentielles d'agrumes (bergamote, mandarine, clémentine et dans une moindre mesure orange, citron, pamplemousse), ainsi que d'huiles essentielles de carotte, d'achillée millefeuille, de sauge sclarée, de kella (Ammin visnaga).

A lire : Cures naturopathiques de Daniel Kieffer et La Cerise de Julie Montagnard et Michel Picard

 

 

Eve Demange et Sylvie Hampikian
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire