Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Au poil

Les astuces slow cosmétique pour une épilation moins douloureuse et plus douce

Une épilation et des soins en mode slow cosmétique

La slow cosmétique prépare la peau à l'épilation à l'aide des gommages et des huiles, rendant ce processus doux et non traumatisant.

Sora SHimazaki / Pexels
Rachel Dipinto
Par Rachel Dipinto
le 24 mai 2021

Pour toutes celles qui souhaitent s'épiler naturellement, la méthode proposée par le mouvement Slow Cosmétique est la solution idéale. Le principe : consommer moins de produits chimiques et surtout, consommer mieux. L'esthéticienne et l'aromathérapeute Rachel Dipinto propose une recette et des soins naturels avant, pendant et après l'épilation.


Partenaire

Cet article est extrait du livre Moins mais mieux avec la slow cosmétique de Rachel Dipinto paru aux éditions Leduc Pratique.

Après épilation à la cire ou au rasoir, il m’arrive occasionnellement de voir apparaître des petits poils incarnés, parfois douloureux. J'applique dès lors l’huile végétale de souchet qui se révèle être parfaitement adaptée aux applications locales.

Quand je m'épile

La veille d’une épilation

Je gomme ma peau avec un gant de loofah pour enlever les cellules mortes. Cela ajoute une plus-value à mon épilation, la zone épilée sera encore plus douce.

Pendant l’épilation

Lorsque je m’épile à la cire, j’applique sur la peau un peu d’argile blanche comme un talc, pour la protéger. Si je choisis, par souci de rapidité, le rasoir, j’applique de l’huile végétale d’amande douce afin que le rasage soit plus soyeux et n’irrite pas ma peau.

Après une épilation

J’hydrate avec un mélange d’huiles pour éviter les rougeurs et les poils incarnés. Dans un flacon vide de 30 ml, j’ajoute 25 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone, 25 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie et 10 ml de macérat huileux de calendula. Ensuite j’ajoute de l’huile végétale de souchet pour remplir le flacon. Ce soin se conserve à température ambiante (toujours en dessous de 22 degrés), mais à l’abri de l’air et de la lumière pendant 24 mois au moins.

A savoir

  • Une hydratation quotidienne et un gommage du corps hebdomadaire permettent de mettre toutes les chances de son côté pour une peau lisse, douce et une épilation réussie.
  • L’huile essentielle de romarin à verbénone est idéale dans un soin post-épilation, car elle libère le follicule pileux. Par conséquent, elle atténuera et préviendra les poils incarnés. L’huile essentielle de lavande vraie est certes antibactérienne mais apaisera aussi les rougeurs.

>> A lire aussi : Epilation : 5 produits bio pour venir à bout de ses poils en douceur

La Slow Cosmétique en toute sécurité

• Le soin post-épilation ne s’appliquera pas le jour d’une exposition au soleil.

• Fortement dosée en huiles essentielles, cette préparation est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.

• En cas de brûlure par la cire, il est préférable d’appliquer le macérât de millepertuis qui agit tout comme le calendula, mais qui offre un pouvoir réparateur plus intense. Cette huile végétale est photo-sensibilisante et ne peut donc pas être utilisée si une exposition solaire est prévue dans les 24 heures qui suivent.

Focus sur l'huile de souchet

L’huile de souchet, Cyperus esculentu, est obtenue par la pression à froid des tubercules rhizomateux de la plante. Cette huile est riche en gras oléique, en acide linoléique et en acide palmitique. Elle contient également de la vitamine E et des phytostérols. Tous ces éléments font de l’huile de souchet un soin excellent pour la peau. Elle est généralement utilisée pour les peaux très sèches, squameuses et matures, car elle redonne de l’élasticité et prévient la déshydratation.

On lui prête des qualités de « ralentisseur » de la pousse du poil. Depuis des décennies, les femmes d’Afrique du Nord l’utilisent. Il n’y a pas encore d’études scientifiques sur ce sujet, néanmoins des utilisatrices de cette huile ont remarqué une différence après plusieurs applications sur une zone épilée. Effectivement, cette huile ralentit et affine la repousse des poils (mais l’amande douce probablement aussi si on l’applique très régulièrement après une épilation).

>> A lire aussi : Vertus et bienfaits de l'huile de souchet

Le livre :

(©Éditions Leduc.s Pratique)

Cet article est extrait du livre Moins mais mieux avec la slow cosmétique de Rachel Dipinto paru aux éditions Leduc.S Pratique, 2021.

Rachel est esthéticienne, herboriste et aromathérapeute. Elle anime également des ateliers DIY ainsi que des formations en cosmétique naturelle.

Son compte Instagram : Rachel essentielle.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire