Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Change bébé

Lingettes et laits de toilette pour bébé : l'enquête UFC Que Choisir dénonce les substances toxiques

Audrey Etner
Audrey Etner
le 23 octobre 2013
L'UFC Que Choisir enquête sur le nettoyage des fesses de bébé dans son numéro de novembre 2013 : les laits de toilette et lingettes bébé vendus en grande distribution contiennent des produits toxiques comme des parabènes, des produits allergisants et perturbateurs endocriniens. Quelles alternatives sans danger existent ?

Partenaire

La parution de cette nouvelle enquête de l'UFC Que Choisir a fait l'effet d'une bombe : 32 des 34 références de laits de toilettes et lingettes bébés analysés par un laboratoire contiennent au moins un composant indésirable. 

>> Découvrez notre sélection de lingettes et laits pour bébé sans composants toxiques et labellisés bio

Mention spéciale pour le lait de toilette bio Natessance (Groupe Léa Nature) qui ressort sans surprise en haut du classement avec sa formule labellisée Ecocert, donc sans parabènes, phenoxyethanol, isothiazolinones ou allergènes. 

Les fesses de bébé, une zone à risques

  • La peau de bébé est souvent irritée sous les couches (le problème est moins fréquent avec les couches lavables) et donc fragilisé. La barrière qu'est l'épiderme est alors moins efficace pour empêcher les substances toxiques de passer dans le sang. 
  • Plus bébé est petit, plus il est changé souvent, jusqu'à 10 fois par jour au début de sa vie. Autant choisir un mode de nettoyage non agressif pour sa peau. 
  • Les produits que l'on applique pour le change de bébé ne sont pas rincés, ils restent donc en contact avec la peau, et "macèrent" dans la couche. Un bon cocktail toxique pour la peau. 
  • Enfin, les papiers toilettes impregnés n'ont vraiment aucun intérêt, d'autant qu'ils présentent des compositions louches avec des molécules qui seraient toxiques en milieu aquatique. Très problématique puisqu'on les jette dans les toilettes ! 

Parabens, phénoxyethanol, isothiazolinones et allergènes dans les produits bébé

Pour son enquête, UFC-Que Choisir a fait analyser par un laboratoire quatre types d'ingrédients jugés "à risque". 

  • Parabens, et plus précisément ceux à longue chaîne (Propylparaben et Butylparaben) : faut-il encore présenter ces conservateurs perturbateurs endocriniens ? Heureusement, la majorité des produits pour bébé n'en contiennent plus, mais ils ressortent tout de même dans 5 types de lingettes testées par UFC-Que Choisir (plutôt des marques de distributeurs et premiers prix). 
  • Phénoxyethanol : encore un conservateur dangereux. A des concentrations trop élevées, il est toxique pour le foie. La concentration maximale autorisée dans les produits cosmétiques est aujourd'hui de 1%, mais devant les possibles effets dangereux de ce composant, l'ANSM a recommandé une restriction à 0,4% de la concentration du phénoxyethanol dans les produits destinés aux enfants de moins de 3 ans. La recommandation n'étant pas obligatoire, les fabricants ne se privent pour l'instant pas de ce conservateur dans leurs formulations. Le taux mesuré par UFC-Que Choisir va même jusqu'à atteindre les 0,9% pour les lingettes Klorane vendues en pharmacie ! 
  • Isothiazolinones : les parabens étant de plus en plus pointés du doigt, l'industrie les remplace souvent par les isothiazolinones. Problèmes : ils sont allergisants et ont tendance à provoquer des eczémas. 
  • Allergènes : une liste de 26 allergènes d'étiquetage obligatoire est disponible. On peut citer le linalol, le citronellol, le limonène par exemple. L'enquete rêvèle que non seulement certains de ces allergènes sont bien présents dans les produits pour bébés, mais que certains ne sont pas indiqués sur l'étiquette. Mensonges ! 

Lingettes bébé, laits de toilette et papier toilette imprégné : attention aux étiquettes !

Le problème c'est que le marketing se joue de nous en apposant des mentions "hypoallergénique", "testé sous contrôle dermatologique", "protectrice" ou même "recommandé par les pédiatres"... Sachez que ces mentions sont totalement dénuées de règlementation et ne garantient en rien l'absence de substances toxiques.  

Les marques leaders de la grande distribution épinglées par UFC-Que Choisir pour leurs produits bébé toxiques

Les lingettes et/ou laits de toilettes Pampers, Biolane, Nivea, Mixa, Huggies ou encore Klorane contiennent des produits toxiques dénoncés dans l'enquête d'UFC-Que Choisir. 

>> Découvrez notre sélection de lingettes et laits pour bébé sans composants toxiques et labellisés bio

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire