Intuition

Ecouter son corps pour savoir quelle alimentation adopter

Publié le 17 mars 2019 - Mis à jour le 26 mars 2019
Naturopathe, Natacha Gunsburger a fondé la méthode des Quatre profils pour accompagner les personnes qui souhaitent reprendre en main leur bien-être au naturel, en alliant plaisir et santé. Elle a publié "Mon Coach Naturo" aux Editions Eyrolles.
Commencez par limiter la mauvaise nutrition, le trop de sucre, d'industriel pour répondre aux vrais besoins de votre corps.
Commencez par limiter la mauvaise nutrition, le trop de sucre, d'industriel pour répondre aux vrais besoins de votre corps.
© Pablo Merchan

L’intuition est en général associée à la sphère de l’esprit. Et, pourtant, elle est aussi un formidable outil de reliance à notre force vitale. Elle est la meilleure amie des besoins de notre corps et nous envoie des signaux clairs... si nous savons les entendre.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #21 février-mars 2019

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

L'intuition peut prendre la forme d’une attirance pour un aliment ou, au contraire d'un rejet. Un besoin impérieux qui se fait sentir, un appel vers une partie du corps...

Alors, comment vous reconnecter à cette petite voix qui vous dit : "j’ai besoin de ça maintenant" ? En commençant par vous préserver de tout ce qui entrave le bon fonctionnement de votre organisme : l’alimentation industrielle, l’excès de sucre, le manque d’activité physique... Entraînez-vous ensuite à raisonner avec votre corps et à vous appuyer sur votre ressenti pour choisir le bon aliment, la bonne boisson, tel ou tel complément alimentaire... en fonction de votre état ou de la situation.

J’ai une journée "challenge" qui nécessite de la motivation, de l’énergie dynamique de type yang et de la concentration...

C’est en allant chercher dans les aliments précurseurs de dopamine que vous allez puiser de la force motrice sans vous épuiser.
Réduisez au maximum les sucres, même les sucres lents, qui sont plutôt relaxants. Misez sur les protéines de qualité et privilégiez les aliments riches en tyrosine, le précurseur de la dopamine. Dans la version carnivore, voici l’assiette idéale d’une journée de champion : viande rouge, dinde, canard, poulet, poisson blanc, fruits de mer, fromage de type bleu, brie et camembert, œufs.

>> A lire sur FemininBio Addiction au sucre : 4 conseils de naturopathe pour ne plus être accro

En version veggie, associez plusieurs des aliments suivants : algues, graines germées, cacahuètes, tofu, avocat, champignons. Les boissons qui vous boosteront rapidement sont le café, le thé vert, le maté, les tisanes aux épices comme la cannelle, le gingembre, le girofle... À tester également pour un effet dynamisant immédiat : le fabuleux jus d’herbe d’orge !

Pharmacie naturelle : 1 ou 2 grammes de vitamine C, un grand classique tellement efficace ! Le cassis soutiendra vos surrénales et le ginseng le complètera, pour vous donner une solide énergie de fond.

Je ressens le besoin de me relaxer, d’évacuer le stress...

Cette fois-ci, c’est vers la douceur qu’il faudra vous tourner. Pour une fois, foncez sans culpabilité sur les bons sucres et les aliments riches en tryptophane, le neurotransmetteur qui donne le go à la production de sérotonine, l’hormone du bonheur...

Le panier parfait de la zen attitude est composé de sucres lents complets bio, particulièrement les flocons d’avoine, le riz complet, les pois chiches, les haricots rouges et les lentilles. Version carnivore, les poissons gras, riches en oméga-3, sont les stars de la santé du système nerveux ! Les fromages comme la brousse, la ricotta et le gruyère sont à privilégier.

>> A lire sur FemininBio Zen food : 17 aliments anti-stress

Le panier veggie antistress sera rempli d’huiles (noix, colza, cameline) et de graines, spécialement de tournesol, de lin et de courge. La levure de bière et le germe de blé, très riches en acides aminés et en vitamines du groupe B, sont les garants d’un moral d’acier.

Faites des collations d’oléagineux, véritables concentrés de minéraux avec un focus sur les noix, les noisettes, les amandes et les noix de cajou. Pourquoi ne pas les accompagner, en dessert ou au goûter, de cacao cru ou de chocolat noir à 80 % ? Peu sucré et rempli d’antioxydants, il vous apaisera en quelques secondes grâce son trio magique magnésium-potassium-phosphore.

En dessert ou en collation, certains fruits feront redescendre la pression. En version séchée les bananes, les figues, les dattes et les pruneaux. En version fraîche : la banane, la goyave, l'abricot, le kiwi, la pêche, le litchi et la cerise.

Pharmacie naturelle : le magnésium marin sera votre meilleur ami et la tisane de tulsi (ou basilic sacré) calmera votre corps et votre esprit. La marjolaine, la lavande, la verveine, la mélisse seront d’un grand soutien. Et puis res-pi-rez ! Enfin, prenez un bain ou un bain de pieds avec du gros sel marin et... savourez la détente profonde qui s’installe.

J’ai besoin de de me sentir tonique pour faire ma séance de sport...

Pour remonter votre énergie rapidement et oxygéner vos tissus le temps la séance de sport, misez sur les superaliments, gorgés d’antioxydants, de protéines concentrées et de sucres à indice glycémique bas.

Le palmarès du sportif naturo ? Des barres de céréales germées riches en protéines, des fèves de cacao crues à croquer (pas plus de deux), de la protéine de chanvre en poudre avant et/ou après la séance, très efficace pour prendre de la masse maigre, un mélange d’oléagineux (amandes, noix...) et de super fruits (goji, cranberries, mûres blanches...), une boisson énergisante maison (gingembre-cannelle-girofle) en décoction.

>> A lire sur FemininBio Quelle alimentation pour améliorer ses performances sportives ?

Les plantes à avoir dans votre sac de sport : un shot de guarana, qui augmente la résistance physique, et l’algue klamath, une super oxygénante des cellules, à prendre deux ou trois mois.

Je me sens encrassée suite à des épisodes qui ont fortement sollicité mon corps : après les fêtes, une période de stress intense, une ou plusieurs grossesses...

Si vous écoutez bien votre instinct, il vous mènera vers "l’alimentation hypotoxique". Elle est constituée exclusivement d’aliments non transformés, non traités (bio ou non), non dénaturés, par la cuisson par exemple et, surtout, non encrassants (comme les laitages, le gluten, les sucres lents raffinés, l’alcool).
Votre assiette sera composée d’une majorité de végétaux crus et cuits, d’huiles et de protéines de qualité, de noix, de graines...
Pour amorcer ce virage en étant guidée, pourquoi ne pas essayer le programme américain "Whole30" ? Trente jours pour éliminer les aliments qui ont un impact physiologique négatif.

Pharmacie naturelle : pour aider vos organes d’élimination à évacuer les déchets accumulés, l’aide des plantes détoxifiantes vous sera très utile. Les stars de la détox ? L’aubier de tilleul, la sève de bouleau, le jus d’aloe vera ! À faire en cure de un mois.

Natacha Gunsburger est coach naturopathe, auteure de Mon Coach Naturo, paru aux éditions Eyrolles. Elle est également la créatrice du programme en ligne NATUROSlim
Son site : moncoachnaturo.bio

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte