Bourgeons

Je soigne les petits maux de l'hiver avec la gemmothérapie

Publié le 17 novembre 2016 - Mis à jour le 18 novembre 2016
Echappez au rhume grâce aux bourgeons !
Echappez au rhume grâce aux bourgeons !

La gemmothérapie n'est pas la plus connue des médecines douces. Et pourtant, elle a tout pour plaire. Ribes nigrum, alnus glutinosa, rosa canina, carpus betulus… Ces appellations latines qui sonnent comme des incantations cachent peut être la solution pour survivre à l'hiver. Explications et conseils.

Quand le froid arrive, les petites toux et les grosses fatigues ne sont jamais très loin. Pour protéger toute la famille et se soigner efficacement sans se ruer sur les médicaments, une science naturelle et mystérieuse s’offre à nous cet hiver : la gemmothérapie.  

Si les adeptes du bio sont déjà familières avec la phytothérapie et les huiles essentielles, la gemmothérapie, bien qu’elle existe depuis les années 1960, reste un concept quelque peu obscur dans nos esprits. Et pourtant ! Cette médecine qui utilise les bourgeons et les jeunes pousses ne présente aucune contrindications particulières et peut servir à tous, du bébé de 3 mois à la femme enceinte, contrairement à l’aromathérapie.

Mais que contiennent donc ces étranges bourgeons ? « Il faut imaginer le bourgeon comme un embryon » explique Cécile Adant, directrice de formations chez Pranarôm et Herbalgem, laboratoire d’aromathérapie qui propose une gamme de macérâts de bourgeons. « Il contient tout le potentiel en devenir de l’intégralité de la plante » ajoute-elle. Choisir le bourgeon adapté à vos soucis de santé peut donc être une solution naturelle pour vous soigner vite et bien, sans toxicité.

La prévention d'abord
En véritable médecine de terrain, la gemmothérapie peut être utilisée en cure curative mais aussi préventive, d’une durée de 3 semaines. Grippe, angine, bronchite, rhume, immunité en baisse… Il existe un bourgeon pour chaque contrariété de l’hiver ou simplement remporter enfin le challenge ultime de ne pas tomber malade cette saison ! 

En prévention, les pouvoirs antioxydants, tonifiants et immunostimulants du cassis vous donneront le coup de fouet nécessaire pour tenir jusqu’au jour de l’an et pourquoi pas commencer la nouvelle année en pleine forme. Il suffit de 5 gouttes sous la langue, trois fois par jour pour que ce concentré sucré fasse effet. Pour les tempéraments naturellement énergiques, évitez tout de même de prendre une dose le soir, vous ne pourrez plus dormir !

Toux, grippe et autres petites joies de l'hiver...
Si jamais microbes et virus parviennent jusqu’à vous, ne bronchez pas et essayez plutôt l’aulne, un macérât remède pour soigner la grippe, la bronchite et la rhinopharyngite. Pour les enfants de 3 à 12 ans, 8 gouttes par jour (maximum !) jusqu’à disparition complète des symptômes devraient les remettre sur pieds.

Au niveau de la toux, dirigez vous vers les vertus du pin pour la toux grasse et celles de la viorne pour la toux sèche. Ils soulageront vos voies respiratoires grâce à 5 gouttes, trois fois par jour en traitement ou bien 15 gouttes le matin à jeun.

Magique ? Vous n’avez encore rien vu. Comme en aromathérapie, la gemmothérapie permet des combinaisons entre macérâts afin de créer un programme personnalisé à chacun et combattre au mieux ces coups de mous hivernaux. Ainsi, bourgeons de peupliers et d’aulne donneront un concentré antiseptique pour calmer une méchante angine. Rosier sauvage, cassis et charme soigneront quant à eux un mauvais rhume. Ils peuvent également venir en complément de vos huiles essentielles.

Attention cependant à ne pas mélanger plus de trois bourgeons différents par jour ! La gemmothérapie n’est pas une science occulte et doit être utilisée correctement pour trouver la potion naturelle qui vous accompagnera tout l’hiver. 

Articles du thème Booster son immunité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte