Santé

Métabolismes de rétention: conseils et astuces pour y faire face

Publié le 16 mai 2017
Céline Tadiotto est infirmière et naturopathe. Elle s'est également formée à la psychanalyse transgénérationnelle. Elle accompagne les personnes dans une approche holistique et psychocorporelle.
© Pixabay

Céline Tadiotto passe en revue les embûches des profils de personnes au métabolisme de rétention pour les aider à trouver une solution durable pour retrouver leur ligne.

ATTENTION, les conseils contenus dans cet article ne remplacent pas l'avis d'un médecin.

Les métabolismes de rétention sont ces corps alourdis par le surpoids et dont les personnes, malgré leurs efforts, leurs cures et leurs régimes ne cessent de voir les kilos augmenter.
Cet état de fait provient d’une interprétation erronée (ou non) de l’organisme concernant le danger et la survie. A force de privations et de déséquilibres drastiques, le corps fait des réserves dès qu’il peut. Il stocke. De plus, malgré les apparences, ces personnes sont dénutries et /ou en carence. Il s’agira donc de pallier les manques de l’organisme par une cure de vitamines et de minéraux en parallèle de l’alimentation. D’autre part il s’agira d’accompagner l’organisme à déposer sa surcharge sans le stresser. Enfin il sera nécessaire de faire des journées de détoxification et d’oxygénation pour aider les tissus et les cellules à se renouveler harmonieusement.

Un déséquilibre : l’excès de protéines animales
Certains signes ne trompent pas : cernes sous les yeux, embonpoint surtout au ventre et aux fesses, formation de dépôts dans le corps (masses adipeuses qui ne cèdent à aucun régime, taches brunes sur la peau…)... Il est temps d’adopter un mode alimentaire végétarien au moins pendant six mois, idéalement à vie. Pour cela, il faut remplacer les protéines animales par des protéines végétales, dans le cadre d’une alimentation végétarienne stricte.

Pour passer à l’action, voici quelques combinaisons d’aliments idéales, assurant au corps l’apport en acides aminés vitaux :
- Six pommes de terre / un œuf
- Maïs accompagné de fèves, légumineuses… (ex : chili)
- Riz, millet et blé avec pois, pois chiches, haricots, lentilles … à parts égales (ex : dal indien, riz / lentilles)
- Céréales + tofu accompagné de légumes
- Toutes les noix (cajou, amandes…) et graines (tournesol, courge…)
Les noix, noisettes, amandes… ne doivent être accompagnées que de végétaux.

Lutter contre le déficit en vitamines et sels minéraux
Il faudra réguler l’apport en vitamines et minéraux au quotidien pendant au moins six mois. Les multivitamines seront prises sous forme de tablettes, comprimés, gélules… de bonne qualité, complète et d’origine biologique. Les sels minéraux seront pris sous formes d’ampoules, de capsules, gélules, tablettes ou encore poudre. Ils seront le plus complet possible, d’origine biologique

MATIN :
-    1 apport multivitaminé (comble les carences, leurre l’effet de manque)
-    1 dose de magnésium (20 Mg++ par ex) (favorise l’activité musculaire, le tonus et la bonne humeur)
-    1 à 2 doses de sels alcalin (favorise la perte de poids)
-    40 gouttes de teinture-mère de Chardon Marie (nettoie le foie)
-    20 gouttes de teinture-mère de Pissenlit (nettoie les reins)
MIDI :
-    40 gouttes de teinture-mère de Chardon Marie
-    20 gouttes de teinture-mère de Pissenlit
15 minutes avant le repas
SOIR :
-    1 apport multivitaminé
-    1 dose de magnésium (20 Mg++ par ex)
-    1 dose de vitamine E, 400mg par exemple (booste et soutient les cellules)
-    1 à 2 doses de sels alcalin
-    40 gouttes de teinture-mère de Chardon Marie
-    20 gouttes de teinture-mère de Pissenlit
En alternance, à raison d’un litre : boire un jour de la tisane pour le foie (Boldo, chardon marie, artichaut, gentiane etc…) et le lendemain de la tisane pour les reins (aubier de tilleul, pissenlit…). Elles peuvent être bues chaudes ou froides et même servir d’eau de cuisson pour le repas.

Les journées de drainage
Un jour par semaine ou par quinzaine si c’est trop difficile, il serait bon de s’offrir une cure de jouvence. Ce jour-là, en parallèle de la cure de drainage, l’activité physique doit être un peu plus soutenue, à peine, mais de quoi donner au corps l’oxygène dont il a besoin pour renouveler ses cellules et aérer son intérieur. C’est le jour du grand ménage en somme. Du coup, jardiner, marcher, visiter sa région ou lessiver les murs de la maison… Un moine tibétain disait « tout comme je lave cette écuelle, je lave mon cœur ». C’est le jour pour être conscient que ce qui se fait dehors se fait dedans et vice et versa…

MATIN
-    2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge de première pression à froid, biologique, ou d’huile de carthame
-    2 cuillères à soupe de jus de citron qui activera la digestion
-    ¼ de cuillère à café de poudre de coriandre ou de cannelle ou d’ail pressée
Délayer le tout dans de l’eau tiède et boire à jeun.
MATINEE
-    3 dl de jus rouge (betterave, myrtille, cassis, sureau, grenade…) frais dans l’idéal mais biologique de toute façon.
-    Des fruits en cas de faim (sauf les agrumes et les fruits à noyaux)
MIDI (3 menus au choix)
-    Une salade composée avec une sauce sans laitage.
-    Une salade d’un seul légume cru et un potage de légume
-    Une assiette de légumes variés et une salade de fruits
+ 50 gouttes de teinture-mère d’artichaut
APRES-MIDI
-    Fruits si faim
-    1 cuillère à café de sels GLAUBER® (sulfate de sodium) dilué dans 2,4 dl d’eau + 100 gouttes de TM d’artichaut
-    Ou 2,5 dl de tisane laxative + 100 gouttes de teinture-mère d’artichaut.
SOIR (une heure et demie après la collation de l’après-midi)
-    Assiette de salades
-    Ou de légumes cuits
-    Ou une salade de fruits
+ 50 gouttes de teinture-mère d’artichaut
Si la journée de drainage a entrainé une prise de poids, il faudra augmenter le nettoyage du foie en ajoutant 50 gouttes de TM d’absinthe, de menthe ou de calendula.

En alternance, à raison d’un litre : boire un jour de la tisane pour le foie (Boldo, chardon marie, artichaut, gentiane etc…) et le lendemain de la tisane pour les reins (aubier de tilleul, pissenlit…). Elles peuvent être bues chaudes ou froides et même servie d’eau de cuisson pour le repas.

Pour aller plus loin, retrouvez Céline sur son site internet Art et énergie de vie.

SOURCES :
Ces indications ont été proposées par le Dr Bé Mäder et sont abordées dans "Substances vitales : vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, enzymes" aux Editions Viridis

Articles du thème Ma détox naturelle
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !