Animaux

Astrid Clavé : "Nous sommes tous aptes à communiquer avec les animaux"

Publié le 12 février 2019
Astrid Clavé est communicatrice animalière et praticienne Reiki niveau 3. Elle est également la présidente et fondatrice de l'association PAK (Pour les Animaux du Kenya), et auteure de "Les animaux sont ma famille".
La communication psychique avec les animaux permet une meilleure compréhension de leurs besoins et problèmes.
La communication psychique avec les animaux permet une meilleure compréhension de leurs besoins et problèmes.

Elle était vétérinaire en région parisienne. Elle s'est reconvertie en communicatrice et facilitatrice animalière. Astrid Clavé, Présidente d'une association au Kenya, nous raconte comment cette prise de conscience a changé sa vie et pourquoi nous sommes tous aptes à communiquer avec les animaux.

Lorsque j’ai décidé de partir en Afrique il y a 11 ans, j’étais tout à fait consciente que cela bouleverserait ma vie professionnelle et matérielle, mais j’étais loin de me douter à quel point ma vie personnelle et mon monde intérieur seraient également modifiés à jamais.

J’étais vétérinaire urgentiste à domicile en région parisienne, et je me suis dans un premier temps retrouvée directrice d’un orphelinat de gorilles et chimpanzés au Gabon. J’étais depuis toujours attirée par l’Afrique car mes parents, grands-parents et certains de mes oncles y avaient vécu de nombreuses années et j’y avais moi-même effectué de nombreux séjours. Les animaux sauvages étaient ma passion et j’avais accompli plusieurs stages en parcs zoologiques ou dans des réserves. J’attendais juste la bonne occasion, le bon moment, le tournant dans ma vie.

De vétérinaire, elle devient communicatrice animalière

L’expérience auprès des grands singes a été unique et m’a profondément marquée. L’intelligence, la sensibilité et la conscience de ces animaux est à la fois stupéfiante et touchante. J’ai ensuite décidé de m’installer au Kenya avec mon mari et nous avons développé une entreprise familiale de tourisme responsable, écovolontariat et safaris dans un petit paradis nommé Muringa Farm, au cœur de la magnifique vallée de Subukia. Nous partageons aujourd’hui encore notre quotidien avec quelque 60 animaux domestiques de toutes espèces, ainsi que des animaux sauvages (colobes et cercopithèques, damans des arbres, genettes, loutres de rivière, tortues léopard, céphalophes, près de 200 espèces d’oiseaux…).

Ma formation plus que scientifique (médecine vétérinaire, biologie et neurosciences, zooanthropologie) ne laissait guère entrevoir une future activité de communicatrice animalière, de maitre praticienne Reiki ou de facilitatrice en développement personnel, voire d’ « éveilleuse de conscience », dans la mesure de mes compétences et en toute humilité !

>> A lire sur FemininBio Rencontre avec Romain Brasseau, fondateur de The Animal Alliance Channel

Ce chemin vers la communication intuitive et télépathique avec les animaux, puis vers un début d’éveil spirituel a commencé en 2011. Une de nos écovolontaires m’a parlé de cette discipline encore peu connue en France à l’époque. Cela m’a laissée perplexe mais m’a beaucoup intéressée, et j’ai invité des intervenantes au Kenya afin de suivre leurs formations, puis suis allée en France pour me perfectionner. Je me suis rendue compte que durant toutes mes années « scientifiques », j’avais occulté voire étouffé mon attrait pour des domaines plus alternatifs comme l’astrologie, les médecines parallèles et naturelles, la numérologie, les mystères de la Nature et de l’Univers et certaines capacités étonnantes du monde animal.

Et pourtant, j’avais toujours suivi mon instinct et mon intuition dans toutes les décisions importantes de ma vie, sans jamais laisser interférer mon mental ou ma raison. Ce qui m’a valu pas mal de critiques et de jugements de mon entourage, qui me prétendait tour à tour inconsciente, farfelue, marginale ou carrément folle.
La communication psychique avec les animaux est devenue rapidement une passion et un outil très précieux pour moi, en complément à toutes les connaissances que j’avais déjà dans le domaine du monde animal. En nous mettant dans un état de conscience modifiée, l’état de conscience alpha, nous accédons à notre intuition profonde, à toutes nos perceptions via les 5 sens, et à une partie de notre inconscient. Cela nous permet d’obtenir des informations supplémentaires, à ajouter à celles obtenues par l’observation de détail et la vie en contact étroit avec l’animal, concernant ses ressentis, sa façon de voir les choses, ses besoins et ses envies, les raisons d’une modification de comportement ou d’un problème relationnel avec ses congénères ou avec les humains et autres animaux qui vivent avec lui par exemple.

Communiquer avec les animaux, une capacité aliénée par la société

Et la bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut y parvenir ! Il ne s’agit ni d’un don, ni d’une magie (même si la beauté de cette discipline et toutes les transformations qu’elle génère en nous revêt à mes yeux un caractère assez magique, il faut bien le dire). Tout le monde peut retrouver ces capacités perdues à cause du langage articulé, de la pression sociale, de l’éducation et autres carcans auxquels nous sommes soumis depuis l’enfance. Il faut bien sûr un peu de persévérance, de l'entraînement, beaucoup de foi et d’éthique. Ensuite, cela passe par des exercices de respiration, relaxation, ancrage, reliance et méditation, communes à de nombreuses activités comme le yoga, la sophrologie, les arts martiaux etc.

La communication intuitive avec les animaux va beaucoup plus loin que la simple interaction avec son animal domestique pour savoir ce qu’il préfère ou comment il se sent. Elle nous amène à une prise de conscience, à un travail de développement personnel et à un chemin spirituel. Elle nous fait comprendre que nous sommes tous unis et interconnectés au sein de la toile de vie et que toute vie mérite respect. Pourquoi me direz-vous ? Parce que les messages des animaux et notamment des animaux sauvages sont d’une sagesse, d’une bienveillance et d’une profondeur étonnante. Ils nous aident à nous reconnecter à nous-mêmes, à notre essence profonde, à la Nature, la Terre Mère. Grâce à eux, nous comprenons que le divin réside dans cette reconnexion avec ce que nous ne devrions jamais perdre au cours de notre vie, et que pourtant, bien souvent, nous perdons dès que nous entrons dans le fameux et paradoxal « âge de raison » !

>> A lire sur FemininBio Soigner son animal au naturel

J’ai communiqué avec beaucoup d’animaux sauvages au Kenya et ai livré certains de leurs messages dans mon premier livre « Les animaux sont ma famille ». Dans le deuxième, en cours d’écriture, j’approfondis le lien que j’ai tissé avec les éléphants des Aberdares, une réserve proche de chez moi. Ces éléphants m’ont beaucoup aidée et soutenue. Ils m’ont donné des conseils et m’ont guidée à des moments très difficiles et importants de ma vie. Un de leurs messages notamment était le suivant : « Il faut continuer, il faut faire beaucoup plus, car tu le peux et tu es là pour cela. Tu as choisi le Kenya pour être utile à notre cause et celle de tous les animaux, sauvages ou non. Garde la foi et continue sur ce chemin. Des alliances vont apparaitre et s’offrir à toi, ces alliances vous rendront plus forts et capables de continuer. ».

Et aujourd’hui, une de ces alliances s’est créée et concrétisée avec le projet Intuiteurs Sans Frontières, lancé par l’association TAAC, auquel j’ai le grand bonheur de participer, et qui se propose de porter la communication inter-espèces à la connaissance et à la conscience du plus grand nombre.

Astrid Clavé est l'auteure de "Les animaux sont ma famille", paru aux éditions Edilivre, et tient son site Communication avec les animaux
Elle recueille des fonds grâce à son association Pour les Animaux du Kenya, et tous les bénéfices de ses activités autour de la communication animale vont à cette association dont elle est la présidente-fondatrice. 

 

URGENT ! : Astrid Clavé cherche de toute urgence un mėcène pour racheter Muringa Farm, propriėté où elle exerce toutes ses activitės au Kenya en faveur des animaux sauvages et domestiques et des enfants. La vocation de Muringa Farm est de transmettre des valeurs de protection animale et de conservation de la nature et de la biodiversitė, aux visiteurs comme à la population locale. Sans cette aide, la ferme sera vendue, 11 années d'efforts seront anéantis, les animaux sauvages verront leur habitat détruit ou considérablement réduit. Quant aux animaux domestiques, ils ne pourront pas tous être transportés ailleurs et risquent de finir à l'abattoir.

 

Vidéo des lieux juste ici.

 

Pour tous ceux qui souhaiteraient l'aider, un dossier dėtaillė de demande de mėcėnat est disponible en ėcrivant à astridkenya@gmail.com

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du dossier Mon animal et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte