Détente

Art-thérapie et coloriages: à la découverte de notre monde intérieur

Publié le 10 mars 2017 - Mis à jour le 23 avril 2018
Colorier, une activité anti-stress
Colorier, une activité anti-stress
© Pixabay

On a pu croire à un effet de mode, mais l’engouement que suscitent les cahiers de coloriages pour adultes révèle une tendance plus profonde.

Faire un coloriage, c'est "prendre quelques minutes pour se libérer de la tension mentale qui nous habite", explique Gilles Diederichs, art-thérapeute et sophrologue, auteur de plusieurs livres de coloriages pour adultes. On comprend mieux pourquoi on lit souvent qu'il est bon de faire un coloriage en rentrant du travail, avant de se lancer dans les activités domestiques.

Mais ce serait réducteur de limiter le coloriage à ce créneau horaire. "Chacun doit pouvoir dessiner quand il en ressent le besoin. Au bureau, on voit souvent des gens dessiner pendant les réunions ou lorsqu'ils sont au téléphone", remarque-t-il.

Un trait, une couleur, une émotion

Le coloriage répond à un besoin de plus en plus prégnant aujourd'hui : trouver un espace où exprimer sa créativité et ses émotions sans peur d'un jugement. Parce qu'il se base sur un dessin, le coloriage permet d'éviter l'angoisse de la page blanche. "Les gens ont besoin d'être guidés, en tous cas au début", souligne ainsi Gilles Diederichs. Ce cadre rassurant offre la possibilité de colorier sans retenue et d'exprimer toute une palette d'émotions.

"Ce n'est jamais innocent de colorier et de dessiner. Le trait de crayon que vous allez faire est un vecteur de communication". Ce n'est pas de la graphologie, mais ce trait peut dire beaucoup de choses. Il en va de même pour les couleurs. "C'est comme les parfums, chacun a une préférence naturelle pour certaines couleurs et certaines teintes car elles sont plus proches de son tempérament.Par exemple,le rouge peut signifier un besoin d'énergie ou une colère".

La chromothérapie est alors intéressante pour mieux saisir le langage des couleurs. Bien sûr, il s'agit là d'une analyse poussée du coloriage, à faire avec un thérapeute.

Chez soi, on colorie avant tout pour le plaisir. On peut ainsi choisir de construire un petit rituel autour d'une séance de coloriage. Préparer une tisane, mettre un fond musical calme, choisir de colorier face à un beau paysage... Chacun crée l'ambiance dont il a besoin. "Etre là rien que pour soi, c'est important", rappelle Gilles Diederichs.

Une activité valorisante

En plus de son côté créatif, le coloriage apporte la satisfaction de faire quelque chose de plaisant. C'est aussi une activité valorisante car "c'est une œuvre commencée et terminée, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce que l'on fait dans la vie". Afficher son coloriage permet de partager, d'échanger. On découvre parfois d'autres facettes de la personnalité de quelqu'un que l'on pensait connaître. "L'échange est très direct, affirme Gilles Diederichs. Une personne peu communicative va pouvoir s'exprimer en montrant son coloriage aux autres".

C'est ainsi que les enfants apprécient tout particulièrement les séances de coloriage en famille. "Cela leur permet de mieux connaître leurs parents et de mieux les comprendre, de saisir ce qu'ils cachent et ne veulent pas dire ou au contraire de confirmer des dispositions d'amour". De même, on peut imaginer des séances de coloriage entre amis. Chacun coloriant le même dessin, "c'est très amusant de voir les différences et les perceptions de chacun".

Si la musique s'apprécie en écoutant les silences entre les notes, le dessin s'apprécie dans les couleurs et entre couleurs. On peut y voir une porte d'entrée vers la méditation. "Chacun a le droit d'être heureux et de s'exprimer. Les coloriages sont des moyens parfaits et très personnels de le faire. Ils aident à se reconnecter à son monde intérieur qui est plein de poésie et de lumière".

Articles du thème Loisirs créatifs
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte